Transport et infrastructures

Stades de l’Euro 2016 : où en sont les chantiers

Un peu plus d’un an avant le début de la compétition, six des dix stades hôtes sont déjà en service. Retrouvez, sur notre carte interactive, l’état d’avancement et les acteurs de ces chantiers emblématiques.

 

 

Et de six ! L’inauguration ce 18 mai du nouveau stade de Bordeaux et sa forêt de colonnes d’acier vient compléter la liste des enceintes sportives désormais opérationnelles pour accueillir l’Euro 2016. Outre le Stade de France, qui n’a nécessité que quelques menues adaptations, les quatre premiers stades -neufs ou rénovés en profondeur- ont été livrés avec une régularité annuelle : stade Pierre-Mauroy de Lille en 2012, Allianz Riviera de Nice en 2013, stade Vélodrome de Marseille en 2014, le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etiennne début 2015…

Les quatre enceintes qui manquent encore à l’appel devraient être livrées d’ici la fin 2015 : on attend l’inauguration du Parc des Princes rénové pour août, novembre est évoqué pour le Stadium de Toulouse et le stade Bollaert-Delelis de Lens, eux aussi rénovés, et le nouveau Grand Stade de Lyon devrait fermer la marche à la fin de l’année.

Retrouvez l‘interview que Jacques Lambert, président de l’Euro 2016, a accordée au Moniteur.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X