Entreprises de BTP

Spie poursuit sa croissance et son expansion internationale

L’entreprise de services multi-techniques récemment entrée en bourse a vu son chiffre d’affaires progresser de 1,8% en 2015. Spie a renforcé sa présence à l’international et ne compte pas en rester là.

Ce 11 mars, Gauthier Louette avait le sourire à l’annonce des bons résultats de son entreprise dans un contexte économique pourtant morose. Le PDG de Spie a ainsi déclaré que « 2015 a été une nouvelle année de mise en œuvre réussie du business model de Spie, axé sur la croissance de l’Ebita (résultat avant intérêts, impôt et amortissements, ndlr) et sur un flux constant d’acquisitions ciblées ».

L’entreprise de services multi-techniques a annoncé 5,29 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une croissance de 1,8 % par rapport à 2014. Les chutes du chiffre d’affaires de l’activité en France (-4,1 %) ainsi que de celui du pétrole, gaz et nucléaire (-5,1 %) auront donc été compensées par l’excellente dynamique de l’international. Dans le détail, le chiffre d’affaires du secteur Allemagne et Europe centrale est rehaussé 14,4 %, tandis que celui de l’Europe du nord et de l’ouest est augmenté de 10,3 %.

Malgré une baisse de 2% de l’Ebita en France, Spie assure la croissance de l’Ebita total (+4,7 %) et représente 6,6% du chiffre d’affaires. Cette hausse générale a été possible grâce à son activité à l’international et notamment la hausse de 28,6% de l’Ebita en Allemagne et en Europe centrale. L’entreprise réalise également une réduction de sa dette qui passe de 1,3 milliard à 924 millions d’euros.

 

Spie à l’international par ses contrats et ses acquisitions

 

Dans le secteur des mechanical and electrical services, qui représente la plus grande part de son portefeuille d’activités (44%), l’entreprise est toujours présente à l’international. Cette année, ce secteur a été marqué par le renouvellement du contrat jusqu’en 2023 pour l’exploitation, la maintenance, la rénovation et la modernisation des bâtiments et les installations techniques de dix-neuf biens immobiliers du groupe d’assurance Munich Re.

Spie a également été présent à l’international dans le domaine du technical facility management, qui représente 34 % de l’activité du groupe, avec notamment le remplacement des installations climatiques et électriques du siège social de Shell à Londres.

Spie affirme encore sa présence à l’international avec huit acquisitions cette année, pour un chiffre d’affaires annualisé de 184 millions d’euros. Parmi elles, Numac, leader de la maintenance industrielle et des services techniques aux Pays-Bas.

Pour les perspectives, Gauthier Louette prédit que « 2016 devrait être une nouvelle année de croissance de l’Ebita et d’activités dynamique en matière d’acquisitions ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X