Chantiers

Spie Batignolles TPCI prolonge les lignes 4 et 14 du métro parisien

Mots clés : Entreprise du BTP - Transport collectif urbain

Spie Batignolles TPCI a signé deux nouveaux marchés de prolongement des lignes 4 et 14 du métro parisien. Les travaux, qui s’inscrivent dans le cadre du Grand Paris, se dérouleront jusqu’en 2020.

Après de premiers travaux d’extension de la ligne 4 du métro parisien réalisés en 2013, la RATP a lancé un nouveau chantier de prolongement de la ligne, au-delà de la station Mairie de Montrouge, en direction de Bagneux (Hauts-de-Seine), dans le sud de la capitale, sur une longueur totale de 1,9 km. Dans ce cadre, le groupement mené par Spie Batignolles TPCI s’est vu confier les travaux de génie civil du lot T1 portant sur la réalisation d’un tunnel nord (205 m de long) et d’un tunnel de liaison (34 m), entre Montrouge (Hauts-de-Seine) et l’accès principal de la future station Verdun Sud, la construction ex-nihilo de cette dernière (100 m), et la réalisation d’un tunnel sud (401 m).

Situé sur d’anciennes carrières souterraines de calcaire, ce chantier implique, en amont, d’importants travaux de consolidation préalablement aux travaux de tunnel. Ils consistent ainsi en la réalisation d’injection préalable depuis la surface et de confortement à pied d’œuvre. Au total, 110 000 m3 de déblais – dont 80 000 m3 en souterrain – seront excavés, 11 000 m3 de béton projeté seront mis en œuvre en espace confiné, ainsi que 25 000 m3 de béton de structure, le tout durant cinq ans, d’ici le premier semestre 2020.

 

Terrain congelé

 

Sur la ligne 14, déjà attributaire d’un premier marché concernant la construction du site de maintenance et de remisage de la RATP, Spie Batignolles a décroché le lot T3 relatif à la construction de la station Clichy-Saint-Ouen, une station de 170 m de long pour 16 m de large. Ce chantier a débuté en février dernier par les travaux de voirie et de parois moulées. Plus largement, l’ensemble des travaux comprend le percement de 5,6 km de tunnel et la réalisation de quatre nouvelles stations.

Pour répondre à des contraintes d’urbanisme importantes, Spie Batignolles TPCI a adopté la technique du terrassement en taupe. En parallèle, l’entreprise interviendra également sur la réalisation d’un ouvrage-cadre en béton armé (de 9 m de large pour 26,1 m de long) construit en sous-oeuvre du RER C, maintenu en circulation. Après une première phase de congélation du terrain -constitué des sables de Beauchamps-, les travaux de cet ouvrage s’effectueront en méthode d’excavation traditionnelle. D’ici 2019, 21 000 m² de parois moulées et 2 200 m² de parois au coulis seront réalisées, 29 000 m3 de béton (hors parois) seront coulés. Les terrassements, quant à eux, représentent des volumes de 10 000 m3.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X