Droit immobilier Gestion et professions

Soumission conventionnelle au statut des baux commerciaux : nécessité d’une volonté univoque

Mots clés : Gestion immobilière - Jurisprudence

Régulièrement, la jurisprudence rappelle que les parties souhaitant soumettre volontairement leur bail au statut des baux commerciaux doivent le faire de façon non équivoque. Illustration.

En l’espèce, une société donne le 31 mars 2006 à bail des locaux à usage de bureaux à une mutuelle. Le locataire donne congé à effet du 31 mars 2012 et quitte les locaux à cette date. Il assigne ensuite le bailleur en validité du congé délivré et en remboursement du loyer qu’il aurait indûment payé au titre du 2e trimestre 2012. À titre reconventionnel, le bailleur demande l’annulation du congé et le paiement des loyers jusqu’au 2e trimestre 2013 et à titre subsidiaire, l’allocation d’une indemnité égale au montant des loyers exigibles au 31 mars 2015, au motif que le bail ne serait...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X