Environnement

Sotralentz va tester l’éolien dans les zones cycloniques

La société alsacienne Sotralentz Métal réalisera le prototype d’un mât d’éolienne articulé destiné à produire de l’électricité dans les zones cycloniques, notamment la Martinique et la Guadeloupe.

La commande a été passée par la société Française des Alizés, spécialisée dans la commercialisation d’éoliennes ainsi que le développement et l’exploitation de fermes d’éoliennes.
Cette éolienne d’une puissance comprise entre 600 et 900 kW doit présenter un mât constitué de trois parties articulées par des vérins hydrauliques qui permettent sa mise en sécurité lors du passage d’un cyclone, indique un communiqué.
En cas d’alerte cyclonique, le processus de mise en sécurité déclenche, dès lors que la vitesse des vents atteint 15 mètres/seconde, la mise en arrêt automatique de la machine et la mise en drapeau des pales de l’éolienne, l’ensemble de la nacelle étant ramené à proximité du sol.
La réalisation de ce mât, dont la direction précise que le coût de fabrication reste confidentiel, doit se terminer mi-avril.
Le prototype sera alors testé pour une durée de deux mois sur le site de Sotralentz à Drulingen (Bas-Rhin).

Focus

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X