Réalisations

Sophie Delhay réinvente le vivre ensemble dans l’habitat collectif

Mots clés :

Architecte

-

Architecture

-

Bâtiments d’habitation

-

Matériel - Equipement de chantier

A Fives, un quartier de Lille, l’architecte Sophie Delhay livre pour le bailleur social SIA Habitat une opération expérimentale de 53 logements, dans laquelle l’architecture réussit à susciter une communauté d’usages, à l’échelle de la résidence et du quartier. Un préalable au « bien vivre ensemble ».

Comment bien habiter son logement/son immeuble/son quartier ? Cette question trouve une réponse convaincante à Fives, un quartier populaire de Lille, dans une opération expérimentale de 53 logements collectifs (PLAI et PLUS) réalisée pour le bailleur social SIA Habitat. L’architecte Sophie Delhay lui a associé un dispositif généreux d’espaces partagés, capables de susciter de nouvelles formes de voisinage.

Co-fondatrice de la coopérative boskop, qui avait livré une réalisation remarquée de 55 logements dans le quartier Bottière-Chénaie à Nantes, Sophie Delhay a créé sa propre agence en 2009.  Cette nouvelle opération lui donne l’occasion de poursuivre sa réflexion sur le vivre ensemble, « un levier de projets, un préalable à partir duquel le paysage, la ville et l’architecture peuvent prendre forme ». 

Jardin central

La résidence « Machu Picchu » se glisse entre un tissu continu de maisons ouvrières et une salle des fêtes Art déco classée de la rue de Lannoy. Le concours de conception-construction suggérait un gabarit moyen entre ces deux échelles. L’architecte a fait un autre choix, en répartissant les 53 logements dans deux immeubles (R+2 et R+6), ajustés aux constructions voisines. Cette implantation dégage un jardin central, qui enrichit d’une séquence végétale le front minéral de la rue.

Coursives et espaces partagés

Surtout, sans grever le budget du bailleur, chaque étage de l’immeuble R+6 se voit offrir un espace partagé propice aux rencontres entre les habitants de la résidence et du quartier. Ces grands porches traversent toute l’épaisseur de l’immeuble depuis le jardin jusqu’à la terrasse panoramique, communiquant d’un étage à l’autre par les coursives. Chacun ouvre une perspective différente sur le paysage urbain. « Les logements habitent avec le panorama lointain », résume Sophie Delhay.

Préoccupation du bailleur

Mais comment occuper ces espaces ? Comment éviter certains débordements ? Telle proposition aurait pu effrayer plus d’un maître d’ouvrage.  « Nous sommes partis du constat que les habitants dans le collectif ont du mal à trouver leurs repères, à vivre ensemble de façon harmonieuse. Ce projet a coïncidé entre la préoccupation d’un bailleur de favoriser le lien entre les habitants dans le collectif, et le projet d’une architecte qui a su y répondre», explique Philippe Choquet, directeur du développement et de la promotion de SIA Habitat.

Ateliers de travail

Suite au concours, des ateliers de travail se sont mis aussitôt en place avec le service gestionnaire du bailleur, le service Habitat de la mairie et les associations de quartier pour réfléchir aux usages et à la gestion de ces espaces partagés. « Nous avons établi avec SIA Habitat un carnet de propositions d’usages de ces espaces en fonction de leur localisation. Certains sont très traversés, d’autres peu, certains ensoleillés le matin, d’autres l’après-midi, d’autres connectés à l’ascenseur », ajoute Sophie Delhay. Selon les étages, des rangements, sanitaires et points d’eau sont venus se rajouter, à la demande du gestionnaire. « Nous avons mis les moyens pour accompagner cette expérimentation », précise Philippe Choquet. Une médiatrice recrutée par SIA Habitat est ainsi chargée de l’animation ; les deux artistes, logés en résidence, organiseront également des évènements culturels avec les habitants. 

Charte

Ce répertoire des usages a été remis aux habitants afin qu’ils aient une idée de la diversité et du potentiel des espaces partagés. Une charte sera également rédigée avec eux, en vue d’établir des règles de vie commune et de bon usage dans ces lieux. Mais déjà, tout un programme est annoncé: au premier étage, ce sera un espace de rencontres et de débats accueillant un écrivain public ; au deuxième, un cinéma de plein air, au troisième, un espace sportif et au quatrième, une galerie d’exposition; un meuble mobile sera installé au cinquième étage pour le prêt de livres et les lectures de contes; enfin sur la terrasse, la maison de la photographie « lancera » le festival « Ici et ailleurs ». « Il s’agit de mettre en partage l’ensemble des situations que peut suggérer l’habitat collectif », souligne l’architecte. Selon Philippe Choquet, « une émulation s’est créée aujourd’hui au sein de la résidence, mais il faut qu’elle dure, au-delà du renouvellement des familles. La réussite de cette opération sera confirmée dans le temps».

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : SIA Habitat.

Maîtrise d’œuvre : Sophie Delhay architecte (chef de projet : Marlène Galland) ; Taktyk, paysagistes ; Louis Choulet, BET fluides ; RFR éléments, BET environnement.

Entreprise TCE : Norpac.

Programme : 53 logements locatifs sociaux, 8T2, 28T3, 11T4, 6T5 dont 75% PLUS et 25% PLAI.

Surfaces : 5085 m2 SHON/3980 m2 SHAB.

Montant des travaux : 6 100 000 euros HT y compris parking souterrian et VRD.

Performances environnementales : BBC

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X