Chantiers

Solaire thermique pour logements collectifs

Pour offrir un confort d’eau chaude aux occupants des logements sociaux et des économies sur leurs factures électriques, le bailleur social FSM a choisi le solaire thermique pour ses bâtiments de Lieusaint. L’installation a été dimensionnée pour couvrir 40% à 50% des besoins et la productivité solaire, comprise entre 450 et 500 kWh/m2 par an, est un bon compromis économique.

Sur un chantier de développement durable où l’on cherche à réduire les consommations énergétiques du bâtiment, la conception bioclimatique et l’isolation performante de l’enveloppe ne suffisent pas. Il faut aussi utiliser les énergies renouvelables. A Lieusaint, le choix s’est porté sur du solaire thermique pour apporter un confort d’eau chaude sanitaire aux habitants des logements sociaux. Chaque bâtiment possède sa propre installation composée de 9 m2 de capteurs solaires thermiques, d’un échangeur solaire, d’un ballon de stockage solaire pour l’eau froide préchauffée par le solaire et d’un ballon de production d’eau chaude sanitaire électrique pour l’appoint. L’eau chaude est distribuée dans les logements à une température supérieure à 50°, au moyen d’un bouclage maintenu en température qui permet de garder une utilisation importante. L’installation a été dimensionnée pour couvrir 40% à 50% des besoins et la productivité solaire, comprise entre 450 et 500 kWh/m2 par an, est un bon compromis économique. Avec une telle installation, l’occupant pourra économiser entre 30% et 60% sur sa facture électrique
.

Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X