Energie

Smart Impulse repousse les limites de la mesure électrique

Mots clés : Lieux de travail - Matériel - Equipement de chantier - Sécurite civile

La start-up française qui a dévoilé sa nouvelle génération de compteur électrique dit « non-intrusif », s’apprête à déployer sa technologie à grande échelle.

 

C’était il y a quelques jours. Devant une centaine d’acteurs de l’immobilier tertiaire et des services énergétiques, la start-up parisienne Smart Impulse annonçait le bouclage d’une levée de fonds d’1,25 millions d’euros, un déploiement de son offre à grande échelle et sa nouvelle gamme de compteur électrique, « Smart X ». Fondée en 2011 à une époque où les outils de mesure de la consommation énergétique des bâtiments étaient encore rares, la jeune pousse a développé une technologie (6 brevets déposés) capable d’observer finement le signal électrique et de déterminer la consommation par usage d’un bâtiment (éclairage, chauffage, ventilation…).

Pour cela, ses jeunes entrepreneurs ont imaginé un système d’une extrême simplicité et non intrusif : le compteur électrique s’installe en une dizaine de minutes et ne nécessite pas de coupure de courant. La mesure des équipements s’effectue via des capteurs de courant et de tension fixés autour des câbles électriques. A la clé : un meilleur suivi de sa consommation et une économie d’énergie de l’ordre de 15% en moyenne.

 

Leader de la mesure non intrusive

 

La start-up se présente aujourd’hui comme le « leader mondial de la...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X