Qualité/Sécurité

Smart home : les failles de sécurité des serrures connectées

Un chercheur américain en cybersécurité a démontré que la majorité des serrures connectées du marché peuvent être ouvertes par un inconnu, et sans grands efforts.

Lors d’une présentation à la conférence Def Con de Las Vegas le 8 août, le chercheur en cybersécurité Anthony Rose a exposé la fragilité d’un type très particulier d’objet connecté : les serrures de porte. A l’origine, le chercheur voulait simplement tester un équipement servant à détecter des connexions bluetooth. En voyant qu’un nombre important de serrures apparaissaient dans son voisinage, il a décidé d’intercepter les paquets de données envoyés et reçus par ces appareils (une pratique appelée « sniffing ») et a été surpris de constaté qu’ils transmettaient leurs identifiants sans aucune forme de cryptage.

Il a donc poussé l’expérience plus loin, en achetant 16 serrures connectées différentes pour les tester une par une. Le bilan n’est pas glorieux…

A lire en intégralité sur le site de notre confrère « L’Usine Digitale » : Smart home : les serrures connectées peuvent être ouvertes par n’importe qui

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X