Chantiers

Sécurité incendie pendant le chantier : les bonnes pratiques

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage - Protection et sécurité incendie - Sécurité incendie

Cité des sciences et de l’industrie, Maison de la Radio… Les incendies en fin de chantier, s’ils ne font aucune victime, restent une catastrophe pour le maître d’ouvrage. Le Code du travail ou la réglementation incendie des ERP s’appliquent, mais il n’y a pas d’obligation technique particulière à cette phase du chantier. Au-delà du bon sens, deux spécialistes indiquent les principaux points de vigilance.

Les incendies spectaculaires restent dans les mémoires. C’est le cas pour celui de la Maison de la Radio en octobre 2014 et, plus récemment, pour celui du futur centre commercial Vill’Up accolé à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. A chaque fois, le feu s’est déclaré dans une zone en chantier, peu de temps avant la fin des travaux. Une période à hauts risques donc, qui ne fait l’objet d’aucune obligation technique particulière. « D’abord, toutes les opérations nécessitent de protéger les travailleurs, c’est donc le Code du travail qui prime, indique Alex Maire, directeur des opérations chez Casso et Associés. Ensuite, dans le cas d’un établissement recevant du public (ERP), l’arrêté du 25 juin 1980 s’applique, en particulier l’article GN 13 ».

A chacun de faire appel au bon sens, donc ? Ce n’est pas si évident pour Florian Gayraud, chargé d’affaires chez Delta Partners, société spécialisée dans les missions d’ordonnancement, coordination et...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X