Innovation produits

Schneider Electric se lance dans le stockage d’électricité

Mots clés : Démarche environnementale - Electricité - Entreprise du BTP - Industriels du BTP

Schneider Electric a présenté le 4 décembre à Paris Ecoblade, son nouveau système de stockage de l’électricité. Modulable, ce produit pourra s’intégrer dans tous les environnements, depuis la maison individuelle jusqu’au quartier à énergie positive.

Schneider Electric a profité de l’exposition Solutions COP21 pour annoncer une nouveauté surprenante. Sous la verrière du Grand Palais, Barthold Veenendaal, directeur stockage de l’énergie du groupe, a présenté le 4 décembre Ecoblade, un système de batteries lithium-ion destiné. C’est la première incursion de l’entreprise française dans ce secteur.

Le produit se décompose en petits modules à assembler en fonction des besoins. La brique élémentaire, d’une capacité de 2 kWh, prend la forme d’une plaque métallique d’environ 60 cm de long et 30 cm de large, pour seulement 4,5 cm d’épaisseur. Elle contient les composants informatiques et électroniques pour fonctionner seule. Avec cette architecture, Schneider Electric est en mesure de couvrir l’ensemble du marché. Si deux modules suffisent à réguler la production d’une maison individuelle, le constructeur peut les additionner pour atteindre plusieurs MWh de capacité. Le dispositif est ainsi en mesure gérer les pics de tension d’un quartier entier.

La firme avance en outre un prix très compétitif, inférieur à 500 €/kWh pour les petites installations et à 350 €/kWh pour des équipements de plus forte capacité. Ecoblade sera commercialisé en 2016 en Europe et aux Etats-Unis. Les premiers modèles sont déjà en activités à Boston.

 

Gestion de l’énergie à toutes les échelles

 

Cette nouvelle confirme l’intérêt croissant des grandes entreprises pour les batteries. Les prix, qui gravitaient encore autour de 1000 €/kWh en 2010, baissent rapidement. Cette chute ouvre des perspectives nouvelles pour cette technologie. Dans des pays où les tarifs de l’électricité restent élevés, son usage dans un bâtiment en complément de panneaux photovoltaïques deviendra rentable dans les prochaines années. Schneider Electric se distingue toutefois de ses concurrents par sa volonté d’exhaustivité.

Par ce choix, le groupe entérine un peu plus son orientation vers des activités liées à la gestion de l’énergie. Il propose déjà des services de conseils en efficacité énergétique à l’adresse des entreprises. Pour les particuliers, le fabricant a lancé en 2014 la gamme Wiser, des outils de mesure sans fil à installer dans le logement. Ecoblade pourrait se révéler un produit intéressant sur ces deux créneaux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X