Entreprises de BTP

Saône-et-Loire: le pôle d’excellence rurale bois prend forme à Autun

Le groupe Ducret a achevé en juillet le chantier d’une scierie de douglas, maillon d’un projet d’écologie industrielle, dans le parc d’activités Saint-Andoche à Autun.

D’une capacité annuelle de 25 000 à 30 000 m3, l’unité, opérationnelle en septembre, signe l’acte de naissance du pôle d’excellence rurale bois de l’Autunois. Labellisé en 2006, il s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large de valorisation de la biomasse forestière.

Fonctionnement en circuit fermé.
Autre élément du parc d’activité, recalée à l’appel à projets biomasse du ministère de l’Ecologie, l’unité de cogénération est redimensionnée de 5,2 à 3,5 MW. Le projet, d’une dizaine de millions d’euros, est porté par Biomelec, société constituée entre Energie Biomasse Valorisation et la Caisse des dépôts.
Approvisionnée en partie par les déchets de sciage, la centrale chauffera les installations de séchage et de rabotage que le groupe Ducret exploitera à partir de 2009 pour fabriquer des éléments de bardage. Le reste du combustible proviendra de la plateforme de plaquettes forestières créée par la coopérative Bourgogne-Limousin pour les chaudières collectives bois .
Avec ces projets, la ville clôt la reconversion du site de Saint-Andoche. Le pôle occupera la moitié du parc d’activités aménagé pour 3 millions d’euros sur les 14 ha de l’ancienne usine de radiateurs en fonte d’Atchinson Casting Corporation, fermée en 2002.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X