Industrie/Négoce

Sandvik rachète Fintec et Extec

Mardi 24 avril au salon Bauma de Munich, Sandvik, le spécialiste suédois de matériels pour mines et carrières (chariots de foration, installations de concassage et de criblage fixes, marteaux brise-roche, etc.) a annoncé avoir signé un accord pour l’acquisition de Fintec Crushing and Screening Limited (Irlande du Nord) et Extec (Grande-Bretagne).
Par ces acquisitions, soumises aux autorités compétentes, le Suédois pourra ajouter à son offre les concasseurs mobiles Extec et les cribles mobiles de Fintec. Sandvik avait déjà une participation minoritaire dans Fintec.
Conformément à la nouvelle politique de Sandvik, les nouvelles gammes porteront la marque Sandvik. Extec a réalisé en 2006, un chiffre d’affaires de 1.800 millions de couronnes suédoises et emploie 450 personnes. Il possède des usines à Birmimgham (Grande-Bretagne) et en Irlande du Nord.
Fintec a réalisé en 2006, un chiffre d’affaires de 60 millions de couronnes suédoises et emploie 325 personnes.
Par cette opération, Sandvik entend se positionner comme un leader mondial dans le domaine du concassage et du criblage.
« Ces acquisitions, complètent notre gamme avec des équipements petits et moyens dans un secteur en forte croissance » a indiqué Lars Josefsson, président de Sandvik Mining and Construction, division du groupe Sandvik.
Sandvik Mining and Construction a réalisé en 2006, un chiffre d’affaires de 25 milliards de couronnes suédoises et emploie 12 200 personnes.
Conrad Freeling (à Munich)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X