Commande publique

Salon des maires : découvrez les chiffres de la commande publique BTP en 2017 [exclusif]

Mots clés : Entreprise du BTP - Etat et collectivités locales

Alors que s’ouvre aujourd’hui le 22e Salon des maires et des collectivités locales (21-23 novembre 2017), « Le Moniteur » et Vecteur Plus dévoilent les chiffres de la commande publique BTP sur les trois premiers trimestres 2017. Et la tendance perçue par les entreprises du secteur se confirme : le marché reprend, quoique lentement.

 

Les élus locaux martèlent le message depuis cet été, et le répéteront encore lors du Salon des maires et des collectivités locales qui s’ouvre ce 21 novembre : les 13 milliards d’économies sur cinq ans que l’Etat demande aux collectivités territoriales pourraient mettre durablement à mal leurs investissements. Ceux-là même qui ont souffert depuis 2014, à cause de la baisse des dotations de l’Etat.

La relance est particulièrement nécessaire pour les communes et les intercommunalités qui, à un peu plus de deux ans des prochaines élections, doivent désormais mettre les bouchées doubles pour réaliser les projets promis aux citoyens. Pourtant, si le message est alarmiste, la réalité de la commande publique laisse entrevoir un peu d’espoir. Et notamment pour le secteur du BTP, comme le montrent les chiffres de Vecteur Plus, pour « Le Moniteur ».

En effet, sur les trois premiers trimestres 2017, la commande publique totale (publiée + plans de renouvellement pluriannuels) a progressé de près de 11% par rapport aux neufs premiers mois de 2016. Elle atteint ainsi 131,8 Mds d’euros. Pour la commande BTP, la performance est un peu moins spectaculaire (+7%), et passe la barre de 70 milliards d’euros (contre 65,5 milliards de janvier à septembre 2016). Le BTP reste ainsi toujours le principal bénéficiaire de la commande publique (53%), bien qu’il perde 2 points par rapport à l’an dernier.

 

 

Communes et intercos stabilisent leurs dépenses BTP

 

Cette progression de la commande publique BTP n’est cependant pas due au bloc communal. En effet, les communes et intercommunalités ont plutôt stabilisé leurs dépenses dans ce secteur (28,2 milliards d’euros sur les trois premiers trimestres 2017 vs 28,1 milliards sur la même période en 2016). Il représente cependant toujours plus de 60% de la commande publique totale du bloc communal.

Une commande publique totale qui, pour le bloc communal, n’augmente que de 1,2 milliard d’euros entre janvier et septembre 2017, à 46,2 milliards. Communes et intercommunalités représentent ainsi 40% de la commande publique BTP, reculant de 3 points par rapport aux trois premiers trimestres 2016.

Malgré la frilosité encore perceptible des maires et présidents d’intercommunalité, ces chiffres laissent augurer une année 2017 plus enthousiasmante que les précédentes. Car, pour rappel, la commande publique BTP a chuté de 22,5% entre 2013 et 2016. L’an dernier avait même marqué un point bas, à 82 milliards d’euros. Il reste cependant encore du chemin pour retrouver les niveaux de 2013. Le BTP représentait alors 105,7 milliards d’euros de la commande publique totale.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X