Industrie/Négoce

Saint-Gobain sous-performe et abaisse ses objectifs annuels

Mots clés : Industriels du BTP - Produits et matériaux

Le groupe spécialiste des matériaux de construction Saint-Gobain a publié des résultats trimestriels en-deça des attentes, notamment pénalisés par le marché français. Et se voit contraint de revoir sa projection de performance pour 2015.

Lors de la publication de ses résultats financiers, ce 29 octobre, le groupe Saint-Gobain a annoncé avoir réalisé sur les neuf premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 29,8 milliards d’euros. A taux de change et périmètre comparables, il progresse de 0,4% par rapport à l’année précédente, décrit le groupe dans un communiqué. Pour le seul troisième trimestre, il annonce un chiffre d’affaires consolidé de 9,9 milliards d’euros, contre 9,7 milliards au troisième trimestre 2014.

Une performance très inférieure aux attentes du marché, qui oblige le groupe français à abaisser ses objectifs annuels. Quand, lors des résultats semestriels de juillet, Saint-Gobain prévoyait une nouvelle amélioration du résultat d’exploitation, il se voit contraint aujourd’hui de ramener sa projection au « maintien » a minima de sa performance. 

L’ « environnement macroéconomique (est) plus difficile qu’escompté et très incertain », a commenté le PDG du groupe, Pierre-André de Chalendar, cité dans un communiqué. « Le troisième trimestre traduit une situation économique décevante par rapport à nos attentes avec le recul de la France, qui n’affiche pas encore de signes d’amélioration, et le niveau modéré de la croissance des autres pays d’Europe occidentale ; les Etats-Unis sont freinés par la chute des ventes dans l’industrie du pétrole et du gaz, tandis que les pays émergents poursuivent leur bon niveau de croissance interne en dépit du ralentissement économique de certains pays dont le Brésil ». 

Le marché français reste un caillou imposant dans la chaussure de Saint-Gobain, avec une baisse de 4,4 % sur neuf mois et de 4,8 % au troisième trimestre seul, « encore impactée par la contraction des marchés de la construction ». L’activité du pôle Distribution Bâtiment perd 1% sur le trimestre. 

Conséquence de ces sous-performances : le programme d’investissements industriels de Saint-Gobain, initialement financé à hauteur de 1,5 milliard d’euros, a été ramené à environ 1,4 milliard « compte tenu de l’évolution de la situation économique ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X