Industrie/Négoce

Saint-Gobain investit dans Qivivo, un thermostat connecté « made in France »

Mots clés : Industriels du BTP

Le 13 janvier, la start-up nantaise Qivivo a annoncé une levée de fonds de 900 000 euros, notamment auprès de l’industriel français Saint-Gobain. Le groupe spécialiste de l’habitat surfe ainsi sur une tendance de fond : la maîtrise de la consommation énergétique grâce aux objets connectés.

Les objets technologiques pour la maison « intelligente » ont décidément le vent en poupe. Quelques jours après la clôture du grand rendez-vous mondial de l’électronique grand public, le CES de Las Vegas, la start-up nantaise Qivivo, qui commercialise un thermostat connecté, vient de procéder à une levée de fonds 900 000 euros pour développer son activité, a-t-elle annoncé le 13 janvier.

Aux côtés de la BPI et du fonds d’investissement Go Capital, un industriel a décidé d’entrer au capital de la jeune pousse : Saint-Gobain. Un mouvement stratégique pour le spécialiste mondial de l’habitat, qui mise de plus en plus sur les prises de participation et les partenariats avec les start-up innovantes dans les domaines de la construction durable et de l’efficacité énergétique.

 

« Nouvelles perspectives pour le marché de la rénovation énergétique »

 

« Dans sa volonté de prédire le meilleur pilotage du chauffage, Qivivo a développé une véritable expertise, qui fait écho à nos propres travaux, dans le diagnostic du logement individuel. Ils ont automatisé pour les particuliers ce qui était jusqu’à aujourd’hui réservé à des grandes constructions. La technologie QiDiag ouvre de nouvelles perspectives pour le marché de la rénovation énergétique », décrit Gérald Fafet, directeur général de Saint-Gobain Recherche, cité dans un communiqué.

L’entreprise Qivivo, fondée en 2012 par Adrien Suire, a commencé mi-2014 à commercialiser ses thermostats intelligents « made in France » pour la maison. Connectés aux chauffages électriques, à gaz, au fioul, à bois ou aux pompes à chaleurs,  gérés par une application pour smartphone (iOS et Android), ils permettent à l’utilisateur d’optimiser la consommation énergétique du foyer.

Avec Netatmo, l’autre Français qui a investi le segment du thermostat connecté, Qivivo entend bien s’arroger un marché ardemment convoité par l’américain Nest. La filiale de Google commercialise depuis quelques mois ses produits dans l’Hexagone.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X