Réalisations

Safran inaugure à Toulouse un siège régional dessiné par Jean-Michel Wilmotte

Mots clés : Architecte - Haute Qualité Environnementale - HQE - Lieux de travail - Normalisation - Marquage CE

A Blagnac, au nord-ouest de Toulouse, le directeur général de Safran Philippe Petitcolin a inauguré un nouveau siège régional de 25 000 m2 de surface de plancher abritant 1 300 salariés. Conçu par Jean-Michel Wilmotte, le bâtiment certifié HQE NF-Bâtiments tertiaires se caractérise par sa grande sobriété.

Ce 27 septembre à Blagnac, au nord-ouest de Toulouse, Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, a inauguré en présence des élus et représentants de l’Etat le nouveau siège régional du groupe. Situé au cœur de la ZAC Andromède, à proximité de l’usine d’assemblage de l’A380, du siège d’Airbus et de l’aéroport Toulouse-Blagnac, l’ensemble immobilier en béton, verre et aluminium blanc se développe sur 25 000 m2 de surface de plancher.

A Blagnac, 1 300 salariés vont travailler dans les nouveaux locaux dessinés par l’architecte Jean-Michel Wilmotte: principalement des cadres, commerciaux, chercheurs et ingénieurs issus du bureau régional Safran, des sièges de sociétés du groupe (Safran Electrical & Power, Safran Engineering) et des antennes locales de Safran Electronics & Defense et de Safran Aircraft Engines.

Philippe Petitcolin a rappelé que ce «nouvel ensemble architectural a été conçu pour eux» et a espéré qu’il les «inspirera». Le principal intérêt du projet est d’optimiser les coûts, mais aussi de renforcer les synergies et la cohésion entre les salariés éparpillés à ce jour dans les différentes entités de Safran sur l’agglomération toulousaine.

 

Lumière naturelle

 

L’architecte Jean-Michel Wilmotte a répondu à la commande en proposant trois bâtiments (R+5) conçus comme des «hubs» ou navettes afin de favoriser les échanges. Orientés nord/sud, ils sont relativement étroits avec des plateaux de 12 m d’épaisseur pour permettre à la lumière naturelle de pénétrer largement les espaces de travail. Abritant des bureaux, ainsi qu’un centre de formation, des salles de réunion et des laboratoires de recherche, ils sont posés sur un socle de services de 3 000 m2 (restaurant, cafétéria, salle de fitness, salle de conférence, hall).

A l’arrière, côté ouest, un parking silo de 1 100 places, habillé d’une toile Ferrari, est relié directement à chacun des étages des trois ailes. Tourné du côté de la rocade, le «cube bleu» aux couleurs de Safran a l’autre avantage de protéger les bureaux du soleil de l’ouest particulièrement fort dans le sud-ouest et de servir d’écran acoustique.

«Notre projet pose doucement trois lignes blanches tendues et effilées sur une plaque unitaire habillée d’un ruban de verre et perforée de jardins pour venir s’arrimer à un parking silo optimisé, un prisme énigmatique fait d’une membrane textile d’un bleu azur profond», a résumé Jean-Michel Wilmotte.

 

Ensemble fonctionnel

 

Le tout a été construit en 19 mois par un groupement dirigé par Bourdarios, filiale régionale de Vinci Construction. Le béton, le verre et l’aluminium sont les matériaux dominants pour un ensemble voulu fonctionnel. Ainsi, sur chacun des étages, les plateaux sont libres pour plus de modularité. Les châssis des fenêtres en aluminium sont volontairement hauts pour capter la lumière.

Locataire de l’ensemble immobilier certifié HQE NF-Bâtiments tertiaires avec une consommation énergétique annoncée inférieure de 30 % par rapport à la RT 2012, Safran a confié sa réalisation au promoteur Altarea Cogedim. Crédit Agricole Assurances a acquis l’immeuble en «état futur d’achèvement».

 

Fiche technique

Promoteur: Altarea Cogedim.

AMO: Egis conseil bâtiment.

Preneur: Safran.

Assistant au preneur: Colliers.

Investisseur: Crédit Agricole Assurances.

Maîtrise d’œuvre: Wilmotte & Associés SA, BEFS/Grontmij (maître d’œuvre d’exécution), Neveux & Rouyer (paysagiste), Bureau Véritas (bureau de contrôle), Artelia (assistant à maîtrise d’ouvrage environnement).

Entreprises: Bourdarios (mandataire), Socotrap.

Calendrier: début des travaux, septembre 2014 pour 19 mois; mise en service, avril 2016.

Montant des travaux: 50 millions d’euros HT.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X