Entreprises de BTP

Sacyr lance son OPE sur Eiffage

Le bras de fer continue entre Sacyr et Eiffage: moins de 24 heures après s’être vu refuser l’entrée au conseil d’administration du major français du BTP, le groupe espagnol a annoncé qu’il lançait une offre publique d’échange.
Luis del Rivero, le président de Sacyr, a cherché à justifier l’intérêt industriel de cette opération qui donnerait naissance au numéro 4 européen du BTP, à un cheveu du numéro trois, avec un chiffre d’affaires de 15,4 milliards d’euros. Le nouvel ensemble serait très ancré en France (60% du chiffre d’affaires) et en Espagne (26%), le reste de son activité se partageant entre les autres pays européens (12%) et le monde (2%). Dans les concessions, Sacyr et Eiffage réunis se trouveraient aussi à la tête d’un portefeuille de plus de 3000 kilomètres d’autoroutes en Europe et en Amérique Latine.
Se déclarant « confiant » dans le succès de son OPE, qui porte que 66,7% du capital, le président de Sacyr en a précisé le calendrier: l’OPE se déroulera entre le 9 mai et le 2 juillet. Son résultat sera publié le 13 juillet. Sa validité est conditionnée à l’obtention d’au moins 60% du capital. 12 actions Sacyr sont offertes pour 5 actions Eiffage, ce qui valorise le groupe français à 6,5 milliards et représente une prime de 34,4% sur la base des valorisations des analystes financiers (74,1euros) et de 30,6% sur la base du cours moyen pendant un mois au 20 mars 2007 (75,5%).
L’action Eiffage, suspendue dans la matinée, cédait 5,83% à la reprise de la cotation, à 105 euros.
Françoise Vaysse

Ecrivez-nous : votre réaction sera peut être reprise dans la rubrique « courriel des lecteurs » du Moniteur !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X