Matériaux et équipements

RT 2005 : prise en compte des PAC à chauffage direct au gaz

L’Arrêté du 13 janvier 2010 relatif à l’agrément de la demande de titre V relative à la production d’eau chaude sanitaire indirecte, avec stockage, avec ou sans appoint, par une pompe à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz dans la réglementation thermique 2005 vient d’être publié au JO. Il décrit comment intégrer la PAC à la méthode de calcul Th-C-E.

La méthode de calcul des consommations décrite dans l’arrêté s’applique à l’ensemble des PAC à absorption à chauffage direct au gaz produisant indirectement de l’ECS, avec stockage, avec ou sans appoint, quelles que soient leurs gammes de puissance. Les PAC non réversibles en mode froid sont prises en compte dans cette méthode.

Méthode simplifiée en trois phases

La prise en compte dans la méthode de calcul Th-C-E sera effectuée par l’intermédiaire d’une méthode simplifiée permettant de calculer l’ensemble des consommations de ces appareils :

  • la consommation du brûleur;
  • la consommation des auxiliaires électriques du générateur non comptés dans le COP nominal;
  • la consommation des auxiliaires électriques côté extérieur le cas échéant (PAC eau/eau et eau glycolée/eau);
  • la consommation des auxiliaires électriques d’attente.

Pour calculer ces consommations, cette méthode simplifiée se décompose en trois phases :

  1. Le prétraitement qui permet de calculer dans un premier temps le COP gaz moyen annuel de l’appareil pour la production d’ECS et la puissance des auxiliaires internes et des auxiliaires côté extérieur.
  2. Les données à saisir dans la méthode Th-C-E afin de modéliser la production d’ECS par la PAC. Ces données sont issues du prétraitement.
  3. Le post-traitement qui permet de calculer la consommation des auxiliaires d’attente du générateur thermodynamique d’ECS.

Pour voir la méthode détaillée, cliquez ici

Focus

PAC à absorption à chauffage direct au gaz

Ce type de PAC permet le transfert de chaleur d’une source froide vers une source chaude, via un fluide frigorigène grâce à une « compression » thermochimique, via un brûleur gaz identique à celui d’une chaudière. Les transferts de chaleur vers l’utilisation se font au niveau de l’absorbeur, du condenseur et de l’échangeur de récupération de chaleur sur les fumées issues de la combustion.
Le principe de fonctionnement de la PAC est le même quelle que soit l’utilisation de l’eau chaude fournie (ECS ou chauffage). Cependant, le niveau de température demandé est différent en général si l’eau chaude est utilisée pour le chauffage ou la production d’ECS.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X