Transport et infrastructures

Route du littoral à La Réunion : le siège du groupement Vinci-Bouygues perquisitionné

Mots clés : Entreprise du BTP - Réseau routier

Dans le cadre d’une enquête préliminaire sur l’attribution des marchés de la nouvelle route du littoral, une quinzaine de perquisitions ont eu lieu jeudi 8 octobre au domicile d’élus de l’île et au siège du groupement attributaire du contrat de 1,6 md € pour la réalisation de ce gigantesque chantier.

Une enquête sur l’attribution des marchés de la nouvelle route du littoral à La Réunion avait été ouverte au printemps 2014 après une dénonciation anonyme pour malversations. Confiée à la gendarmerie par le parquet national financier et également au groupement d’intervention régional (GIR) depuis une dizaine de jours, elle a connu un épisode plein d’action jeudi 8 octobre puisqu’une quinzaine de perquisitions ont eu lieu sur l’île notamment au domicile du président du conseil régional Didier Robert, au siège du conseil régional à Saint-Denis, aux domiciles d’autres élus, ainsi qu’au siège du groupement Vinci-Bouygues sur la commune du Port.

Les deux principales tranches du chantier de la NRL avait été confiées il y a près d’un an aux groupements Vinci/Bouygues et GTOI (Colas, filiale de Bouygues)/SBTPC, pour un montant de 1,2 milliard d’euros.

Bouygues Construction a déclaré collaborer avec la justice et lui réserver tous ses éléments. même son de cloche chez Vinci, qui a confirmé la perquisition dans ses locaux et dit se tenir « à la disposition de la justice ».

Estimée à 1,66 milliard d’euros, la Nouvelle route du littoral (NRL) est actuellement l’un des chantiers d’infrastructure routière les plus importants d’Europe. Longue de 12,5 km, cette route – une 2 x 2 voies auxquels s’adjoignent une voie pour les modes doux et une réservation d’emprise pour un futur Transport collectif en site propre (TCSP) – doit devenir, à l’horizon 2020, le nouvel axe stratégique de la Réunion, entre la capitale Saint-Denis, au Nord, et le principal port de commerce de l’île, à l’Ouest.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X