Réalisations

Rives de Saône : art et paysage s’ouvrent au public

Sept séquences du projet «Rives de Saône» sont ouvertes au public depuis le 1er septembre. Le Moniteur.fr vous offre un aperçu en images de ces quinze premiers kilomètres de promenade qui hybrident art et paysage, de Lyon à Rochetaillée-sur-Saône (69).

Après les berges du Rhône, Gérard Collomb s’est attaquée à sa discrète voisine, la Saône. A la différence que ce projet d’aménagement paysager se déploie sur quatorze communes et vise à rendre praticable pas moins de 50 kilomètres de rives, au lieu de se concentrer sur la ville de Lyon.   

Autre particularité: le Grand Lyon, commanditaire, y a intégré une vaste commande d’art public. Sur les huit premières séquences, treize artistes ont été associés à la réflexion des architectes et paysagistes. Le «fil rouge» de ces interventions a été confié à l’artiste japonais Tadashi Kawamata, spécialiste de l’architecture éphémère fluviale.

 

« River Movie » 

 

Les Lyonnais et Grand Lyonnais pourront marcher le long de sept des huit premières séquences à partir du 1er septembre, découvrant au passage une vingtaine d’œuvres d’arts. La double-rampe et les planches de Tadashi Kawamata, seront livrées plus tard, fin octobre.

« Chacune est singulière, mais participe d’une histoire commune qui se dévoile au fil de l’eau » explique le directeur artistique Jérôme Sans, qui a baptisé le projet «River Movie».  Au-delà de créer une promenade continue, l’objectif  était de faire redécouvrir aux lyonnais et aux grands lyonnais un patrimoine méconnu, et de faciliter l’accès à la nature.

Les travaux pour la séquence proche de Confluence, sous maîtrise d’ouvrage de la SPLA Lyon Confluence, débuteront début 2014, pour une livraison en 2015.  D’autres aménagements sur l’île Roy, les quais de l’industrie, la loupe d’Albigny-sur-Saône/Couzon-au-Mont-d’Or et Neuville-sur-Saône porteront à 50 kilomètres la longueur totale de rives aménagées.

 

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Communauté urbaine du Grand Lyon.

Equipe artistique : Jérôme Sans (direction artistique), APC-AIA/ARTER (coordination et direction technique), Smile & Co (AMO art public et communication).

Maîtrise d’œuvre: Huit équipes d’architectes/paysagistes, BET et éclairagistes ; treize artistes (voir portfolio).

Coût : 80 millions d’euros.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X