Transport et infrastructures

Rhin-Rhône: la hausse des matières premières alourdit la facture de la LGV

La hausse des prix des matières premières entraîne un surcoût évalué à 48 millions d’euros, pour la première tranche de la branche est de la LGV Rhin-Rhône. A ce rythme, le dépassement du budget pourrait atteindre 330 millions d’euros en 2010, date de la fin du chantier engagé en juillet 2006. Avec 3 500 employés sur les 141 km de la ligne nouvelle, le chantier de génie civil atteint cet été son pic d’activité. Près de 80 % des terrassements représentant 24 millions de m3 sont réalisés. Sur les 160 ouvrages d’art, une cinquantaine sont terminés. Les viaducs de la Quenoche et de la Linotte, en Haute-Saône, s’achèvent. La charpente du viaduc de la Lizaine sera achevée à la fin du mois d’août. La moitié du tunnel de Chavanne est creusée. Le pont qui desservira la gare de Belfort-Méroux sera livré dans l’été. Les piles du viaduc de la Savoureuse sortent de terre. Les travaux préparatoires de la ligne de Devecey, qui reliera la gare TGV d’Auxon et la gare centrale de Besançon, démarrent avec la dépose de la voie existante. Ceux du raccordement de Petit-Croix à la ligne Belfort-Mulhouse débutent en août. À l’extrémité ouest, les terrassements du raccordement de Villers-les-Pots à la ligne Dijon-Dole sont en cours. La base travaux de Villersexel (Haute-Saône) recevra les premiers rails en septembre.

CHRISTIANE PERRUCHOT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X