Entreprises de BTP

[Résultats] Eiffage commence bien l’année 2017

Mots clés : Entreprise du BTP

Avec un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros en cumulé sur les trois premiers mois de l’année, le groupe  enregistre une croissance de 7,6%, portée par les travaux et l’international. Seule l’activité construction patine.

 

Le groupe Eiffage a réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année 2017. C’est 7,6% de plus par rapport au premier trimestre 2016.

La section Travaux, qui regroupe les activités liées à la construction, à l’immobilier, aux infrastructures et à l’énergie, contribue en grande partie à cette performance. En effet, elle représente 2,6 milliards d’euros et affiche une croissance de 8,4%.

Dans le détail, l’activité construction s’établit à 812 millions d’euros. Un chiffre stable à structure réelle, mais en retrait de 1,4% à périmètre constant. Car si en France il progresse de 4% (à 680 millions d’euros), il recule nettement dans le reste de l’Europe (-16,5%, à 132 millions d’euros). L’immobilier, lui, s’en sort bien : son chiffre d’affaires est en hausse de 18,4% (à 148 millions d’euros). « La commercialisation de logements demeure dynamique, avec 748 réservations enregistrées à fin mars 2017, contre 597 à fin mars 2016 », indique le groupe.

 

+15,1% pour l’activité Infrastructures

 

Les infrastructures représentent 936 millions d’euros, soit 15,1% de plus en un an à structure réelle (13,7% à périmètre constant). La hausse dans l’Hexagone est de 2,8% (à 597 millions d’euros), portée par la route et le métal. Le génie civil, en revanche, est en recul, « dans l’attente du démarrage des travaux du Grand Paris ». L’activité dans les infrastructures croît plus sensiblement en Europe hors France (+64,2%, à 307 millions d’euros) mais baisse globalement dans le reste du monde (-28,9%, à 32 millions d’euros).

Pour l’activité Energies, tous les voyants sont au vert (+10,2% à 857 millions d’euros). Le chiffre d’affaires progresse de 7,8% en France (667 millions d’euros), de 21% en Europe (150 millions d’euros), et de 14,3% dans le reste du monde (40 millions d’euros).

 

Des perspectives 2017 confirmées

 

Dans la section Concessions, le chiffre d’affaires s’établit à 615 millions d’euros, soit 4,2% de plus en un an. Le réseau APRR contribue à hauteur de 553 millions d’euros (+2,2%).

Le carnet de commandes est également bien orienté : 12,7 milliards d’euros à fin mars, soit 7,7% de plus sur un an. Cette « bonne dynamique en travaux comme en concessions » permet à Eiffage de confirmer ses perspectives pour 2017. En début d’année, il anticipait une « légère croissance de son activité » et une « progression de ses résultats », sans pour autant se risquer à plus de précisions.

 

Le détail des résultats du 1er trimestre :

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X