Economie

Réseaux secs : chute de 10% de l’activité en 2015

À l’occasion de l’élection de son nouveau président, le 26 novembre,  le SNER, fédération nationale de syndicats d’entreprises de réseaux secs, a fait un bilan alarmiste de l’activité du secteur en 2015. Et il n’est pas plus optimiste pour 2016.

On ne sait toujours pas si les travaux publics ont vraiment touché le fond en 2015, mais le secteur a en tout cas continué de creuser. Et les réseaux secs (électricité, gaz, télécommunications) ne...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X