Energie

Rénovation thermique : l’Alsace montre l’exemple

Mots clés : Energie renouvelable - Maison individuelle - Rénovation d'ouvrage

La Région, EDF, Electricité de Strasbourg et les professionnels du bâtiment ont lancé un appel à projet pour la réalisation de 50 rénovations thermiques exemplaires de maisons individuelles. Ce projet qui vise un « facteur 4 post-Grenelle » est unique en France.

Ces maisons seront des « modèles de référence » avec une consommation de CO2 (chauffage et eau chaude sanitaire) réduite d’un facteur 4, par rapport aux consommations avant travaux, est-il précisé.
Concrètement, ces rénovations devront remplir les critères suivants :
– Une consommation d’énergie pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire réduite d’un facteur 4, par rapport aux consommations avant travaux, donc inférieure, en énergie primaire, à 80 kWhep/m2/an* (décliné selon zone climatique et altitude)
– Une émission de CO2 pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire également réduite d’un facteur 4, donc inférieure à 15 kgeq CO2/m2/an,
– Un coût d’utilisation maîtrisé, donc inférieur à 7€/m2/an pour les charges de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Le dispositif s’inscrit dans les orientations énergétiques « post-Grenelle » à l’horizon 2020, selon la Région. Il prévoit une prise en charge des surcoûts occasionnés pour se conformer aux exigences du protocole de Kyoto. Un montant de 500.000 euros sera investi par EDF et Electricité de Strasbourg pour y parvenir.

Pour la région, l’objectif est de disposer d’un parc de référence de maisons individuelles rénovées thermiquement unique en France.
Les projets pourront être soumis jusqu’en juin 2009, par les professionnels du bâtiment formés à une approche globale de l’amélioration énergétique des logements.

Jean-Philippe Defawe

Focus

Un programme Energivie


Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du programme Energivie, initié en 2003 par la Région Alsace avec le soutien de l’ADEME et de l‘Union européenne et doté un budget de 64,5 M€ pour la période 2007/2013.
Ce programme fait la promotion des énergies renouvelables et des bâtiments économes en énergie respectant les niveaux de consommation définis par le label BBC-effinergie et ambitionne de répondre à 3 objectifs :
– Atteindre des normes « basse consommation » en privilégiant l’isolation du bâti et l’utilisation de matériaux à haute performance, engendrant un surcoût acceptable par rapport à une rénovation initialement prévue
– Réaliser des économies conséquentes (« facteur 4 ») sur les consommations de chauffage, et réduire simultanément les émissions de gaz à effet de serre
– Permettre la démultiplication cette approche à plus grande échelle en réalisant une étude de reproductibilité économique

Focus

Repères
Les bâtiments résidentiels et tertiaires sont les principaux consommateurs d’énergie en France avec 43% de la consommation totale nationale.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France a pris l’engagement de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

La consommation énergétique totale du secteur du bâtiment a progressé de près de 25% sur les vingt dernières années. Ces consommations énergétiques élevées sont responsables de 21% des émissions totales françaises, soit 120 millions de tonnes de CO2 par an.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X