Logement

Rénovation : l’Ambassade des États-Unis en France bientôt efficace énergétiquement

Ce bâtiment datant des années 1930 et une partie du parc immobilier dépendant de l’administration fédérale vont faire l’objet d’un audit de la part du groupe américain Johnson Control.

 

Idéalement située sur la place de la Concorde, l’ambassade américaine en France prépare sa mutation énergétique. Ce bâtiment datant des années 1930 et une partie du parc immobilier dépendant de l’administration fédérale des États-Unis dans l’hexagone – les résidences de l’ambassadeur, notamment l’hôtel particulier rue du Faubourg-Saint-Honoré, les consulats de Strasbourg et de Marseille… – vont faire l’objet d’un audit de la part du groupe américain Johnson Control. Au terme de cette étude, qui devrait s’achever début 2012, ce spécialiste de l’efficacité énergétique, qui a une filiale en France, préconisera un programme de rénovation afin de se rapprocher au maximum de la neutralité énergétique. Particularité de ce plan : il sera financé par Johnson Control qui sera remboursé par l’argent provenant des économies
d’énergie. Ce sera donc le groupe américain qui choisira les entreprises en charge des travaux.

Ce projet de rénovation n’est que la partie immergée d’un programme plus large de rénovation des ambassades américaines dans le monde lancé en 2011. Il est aussi un moyen pour les entreprises américaines – Johnson Control bien sûr, mais aussi une entreprise comme Carrier – de monter leur savoir-faire en matière d’efficacité énergétique, un terrain sur lequel on ne les attend pas forcément.

 

Plus d’informations sur la construction à l’international avec le BEM

Focus

Au sommaire du BEM

PROJET 

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE L’Ambassade des États- Unis en France bientôt rénovée (lire ci-dessus)

MARCHÉS

POLOGNE Les projets de LGV et de nouvel aéroport de Varsovie gelés pour 20 ans
Le gouvernement a décidé de concentrer ses investissements sur l’amélioration du réseau ferroviaire existant.

 

DOCUMENT SPECIAL

DÉVELOPPEMENT DURABLE L’empreinte environnementale du groupe Accor
En 2010, le premier opérateur hôtelier mondial a lancé une analyse multicritères de cycle de vie. Les résultats sont surprenants.

 

L’ENTRETIEN

JURIDIQUE « A l’international, le conseil doit prendre en compte les aspects juridiques mais aussi parajuridiques »
Le BEM a interviewé Hugues de la Forge, avocat associé au cabinet Jeantet, spécialiste des grands projets d’infrastructures.

Et aussi : le fil d’actu, Projets & contrats, Marchés, En direct de Bruxelles, Entreprises, Pratique…

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X