Energie

Rénovation énergétique des copropriétés : CoachCopro met en relation l’offre et la demande

Mots clés :

Artisanat

-

Efficacité énergétique

-

Gestion immobilière

Déjà guichet unique pour le conseil et l’information des copropriétaires via son dispositif CoachCopro, l’Agence Parisienne du Climat passe la vitesse supérieure en fédérant les professionnels, maîtres d’œuvre, entreprises et artisans. Objectif de ce rapprochement entre l’offre et la demande : massifier la rénovation énergétique des copropriétés à Paris, mais aussi dans la métropole du Grand Paris.

A l’heure où il n’est question que de développer à grande échelle la rénovation énergétique des logements, marché qui aujourd’hui peine à décoller, l’Agence Parisienne du Climat (APC) a étendu son dispositif CoachCopro, lancé il y a deux ans pour accompagner les copropriétaires au passage à l’acte des travaux, à la mobilisation des professionnels. « Si on veut changer d’échelle, il faut travailler sur deux leviers : accompagner les copropriétaires dans leur prise de décision et fédérer les professionnels », a expliqué Anne Ged, directrice générale de l’APC lors de l’inauguration, le 26 novembre, de sa plateforme territoriale de la rénovation énergétique en copropriétés (1).

Côté offre, l’idée est d’optimiser la qualité et la performance des travaux, accompagner l’évolution des métiers, structurer les filières professionnelles et créer des emplois sur le territoire.
Concrètement, les professionnels, architectes, bureaux d’études, entreprises et artisans, pourront s’affilier à la plateforme en signant une charte d’engagement, à la condition qu’ils soient RGE Travaux ou RGE Etudes. Ils bénéficieront alors de services gratuits et de prestations à la carte visant à leur faciliter l’accès au marché de la rénovation énergétique des copropriétés. Parmi ces services : référencement et mise en visibilité de chacune des offres sur le site web CoachCopro (prochainement mise à disposition des coordonnées des professionnels affiliés), participation au Forum Copro annuel accueillant des particuliers, accès à certains projets exemplaires, à des groupes de travail thématiques ou encore à une offre de formation territorialisée portée par l’APC. D’autres services en réflexion aujourd’hui pourraient voir le jour, comme la mise à disposition d’une plateforme d’échange entre affiliés pour monter des groupements. « Cette plateforme sera une belle opportunité pour les artisans et les petites entreprises en leur facilitant l’accès à un marché local dynamique et prometteur. Soutenir l’emploi de proximité, tel est aussi le rôle de la puissance publique », a indiqué Ian Brossat, maire adjoint de Paris, chargé du Logement, présent lors de l’inauguration.

A ce jour, les fédérations de professionnels (FFB Grand Paris, Capeb Grand Paris, Cinov, Croaif…) et une trentaine d’entreprises sont d’ores et déjà parties prenantes. 

 

Accompagner le plan « 1000 immeubles » de la Ville de Paris

 

Ainsi dotée de ce dispositif, l’APC sera au cœur du plan « 1000 immeubles » lancé en 2016 par la Ville de Paris qui y consacrera 35 millions d’euros entre 2016 et 2020, et dont l’objectif est d’alléger les factures énergétiques des Parisiens, réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre la précarité énergétique. Il vise également grâce à un effet d’entraînement auprès des copropriétés et des professionnels du secteur à massifier les travaux de rénovation énergétique. A la clé d’ici 2020 : 300 chantiers de rénovation, 30 000 logements bénéficiaires, 4 420 tonnes de CO2 économisées et 2 500 emplois créés par an. C’est à l’APC que reviendra la mission d’accompagner les candidatures, de suivre l’ensemble des copropriétés engagées dans la rénovation énergétique, de mettre en œuvre la mobilisation du territoire, de valoriser les projets et de créer un dispositif de suivi des opérations. Un beau challenge qui s’inscrit dans la démarche visant à faire de Paris une ville durable, si chère à Anne Hidalgo, la maire de Paris.

Mais l’objectif est aussi que la plateforme se développe à l’échelle de la métropole du Grand Paris ; à ce jour l’APC a reçu le soutien de trois autres agences locales de l’énergie et du climat : « Maîtrisez Votre Energie », GPSO Energie et en 2016 l’agence de Plaine Commune, avec le déploiement de CoachCopro sur les territoires couverts par ces agences.

 

 

 

(1) La plateforme est portée par l’APC avec le soutien de la Ville de Paris, l’Ademe et la Région Ile-de-France pour un budget sur 3 ans de 600 000 euros.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X