Immobilier

Renouvellement urbain : 7000 démolitions déjà actées

Mots clés : Gouvernement - Urbanisme - aménagement urbain

Quelque 7000 démolitions ont été actées dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) piloté par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. Et le milliard d’euros supplémentaire accordé à ce programme par François Hollande servira principalement au financement des aménagements et des équipements publics dans les quartiers.

Quelque 7000 démolitions ont déjà été actées dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) piloté par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), font savoir Patrick Kanner, ministre de la Ville et Hélène Geoffroy, secrétaire d’Etat dans le cadre d’une communication présentée en conseil des ministres, mercredi 7 décembre. Rappelons que le NPNRU concerne 450 territoires dont les 200 quartiers d’intérêt national.

D’ici la fin de l’année 2016, les deux ministres ajoutent que 40 protocoles de préfiguration auront été signés. Ces documents permettent aux acteurs (collectivités locales, bailleurs sociaux, etc.) de s’accorder sur une « feuille de route » qui vise à allier un projet politique porté par les élus à un projet opérationnel.

 

Un milliard supplémentaire pour les équipements publics

 

Les deux ministres précisent également l’utilisation du milliard d’euros supplémentaire accordé à l’Anru, portant le budget du NPNRU à 6 milliards d’euros (contre 5 milliards initialement). Les moyens supplémentaires « financeront en priorité des aménagements et des équipements publics. Une attention particulière sera consacrée aux besoins des établissements scolaires. »

En outre, les deux ministres ont rappelé que 50 millions d’euros seront mobilisés pour accompagner les projets innovants dans les quartiers dans le cadre de la troisième édition de l’appel à projet du programme d’investissement d’avenir (PIA 3). Le PIA 3 sera lancé de manière anticipée en début d’année 2017.

Enfin, « l’augmentation de 50 % de la dotation pour la politique de la ville et le renforcement de la dotation de solidarité urbaine – soit une hausse de 180 millions d’euros en 2017 – permettront aux collectivités concentrant l’essentiel de ses quartiers prioritaires de la ville de répondre aux besoins de leurs habitants », estiment les deux ministres.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X