Collectivités territoriales

Rennes reprend le contrôle de son eau

Mots clés : Qualité de l'eau - eau potable

À compter du mercredi 1er avril 2015, Rennes va tourner une page de son histoire : la SPL Eau du Bassin Rennais, opérateur public, va remplacer, après 120 ans de contrats successifs, Veolia Eau, opérateur privé, pour exploiter le service de l’eau potable.

Comme le rappelle Yannick Nadesan, Président de la Collectivité Eau du Bassin Rennais, « Cette transition est le fruit d’une décision politique prise il y a maintenant deux ans par la Ville de Rennes d’une part, et la Collectivité Eau du Bassin Rennais (ex SMPBR) d’autre part. L’objectif était de permettre une plus grande maîtrise, et plus de transparence, dans la gestion du service de l’eau potable, ce bien commun indispensable à la vie ». Durant ces deux années, les équipes de préfiguration de la SPL et celles de la Collectivité n’ont pas ménagé leur peine afin que tout soit prêt au jour J : création de la société, recrutement d’une équipe de préfiguration, achat de locaux, construction d’un système d’information capable de gérer en toute sécurité des installations alimentant en eau plus de 400 000 habitants, … mais aussi dialogue social avec les salariés transférables de Veolia Eau. « Cette mutation impacte les agents de Veolia Eau qui à cette occasion vont changer d’employeur, mais aussi de culture de travail. Nous avons été très attentifs à créer avec les salariés et leurs représentants les conditions pour que ce transfert se passe de manière optimale et dans le respect de chacun » complète Marc Hervé, Président de la SPL Eau du Bassin Rennais.

Cette journée du mardi 31 mars est consacrée à la mue des équipes : les 110 agents de la SPL se verront confier leurs nouveaux équipements, de la tenue de travail aux nouveaux matériels informatiques en passant par les véhicules « Eau du Bassin Rennais », afin que tout soit prêt à minuit.

En coulisse, les équipes de Veolia Eau et de la SPL mettent de leur côté la dernière main à la pâte afin d’achever l’inventaire de fin de contrat et conserver un stock minimal de pièces sur site afin d’assurer la continuité de service durant ce changement historique.

Enfin, s’agissant d’un service aux usagers, l’accueil de l’agence se doit lui aussi de s’adapter au changement : transformation du bâtiment aux couleurs d’Eau du Bassin Rennais, mise à disposition des nouveaux documents d’information … qui seront envoyés aux 76 000 abonnés rennais d’ici quelques jours. Rappelons que cette transformation n’entraine aucune démarche administrative pour l’usager.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X