Culture

Rennes encourage ses jeunes talents en architecture

Mots clés : Architecture

Pour favoriser l’émergence de jeunes architectes sur le territoire rennais, la ville et l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne (Ensab) récompensent les meilleurs projets de fin d’études (PFE). Palmarès de la 8e édition du «Prix jeunes talents en architecture».

Mercredi 18 octobre, une sélection d’étudiants de l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne (Ensab) a présenté et défendu leurs projets de fin d’études devant un jury de professionnels*. Chaque étudiant, ou tandem d’étudiants, disposait d’une vingtaine de minutes pour la présentation devant une maquette (souvent de belle facture) et d’une dizaine de minutes pour répondre aux questions. Bien évidemment, les qualités intrinsèques du projet architectural ont primé, mais le jury a également été attentif à la présentation elle-même.

 

Pas de logements !

 

Si les rendus sont quasiment tous d’un niveau professionnel, quelques tendances émergent dans le choix même des sujets: une absence des projets de logements, une échelle d’intervention dépassant le seul bâtiment, une prégnance de programme «artistico-culturels» et de nombreuses interventions autour de l’existant. Sur ce dernier point, les cicatrices laissées durant la seconde guerre mondiale par les ouvrages du mur de l’Atlantique ont inspiré les étudiants… et séduit le jury.

 

Matières et lumières

 

Le premier prix a été attribué au Malouin Nicolas Piel et au Normand Gianni Gambirasio pour «Matières et lumières», un projet de reconversion d’une ancienne place forte en un ensemble dédié à la création contemporaine. Il s’agit du fort de la Varde, près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Aujourd’hui en ruine, ce fort a été conçu par Vauban et Garangeau est devenu un point stratégique du mur de l’Atlantique durant l’occupation allemande. Les architectes lui ont imaginé une troisième vie par la reconversion de ce site exceptionnel en un laboratoire invitant artistes, habitants et associations à développer des projets in situ. Plusieurs constructions légères en verre et acier viennent se greffer aux ruines du fort ou aux sept blockhaus. Situé sur le tracé du GR 34, le site pourrait devenir une étape marquante pour les promeneurs avec une programmation d’événements, des expositions…

 

Militaire reconverti

 

Le second prix récompense également un projet de reconversion d’un site militaire. Celui-ci se situe à Lorient (Morbihan), dans le prolongement de l’exceptionnel travail déjà réalisé sur la base sous-marine devenue aujourd’hui un pôle de course au large, un pôle touristique et un pôle d’entreprises. Avec leur projet «Quai 4», Quentin Clermont et Thibault Drean se sont intéressés à l’une des rares parcelles qui ne soit pas encore transformée, entre le port de pêche et le dernier bunker, le K4. Le long du quai, ils ont imaginé développer un programme mixte avec une promenade, un musée, un hôtel, un hangar pour la course au large et un lycée maritime. Pour faire face aux blocs de béton de la base, les architectes ont opté pour des bâtiments compacts et monolithes en béton fibré.

 

Ex Aequo

 

Enfin, le troisième prix se partage entre deux projets. «Digressions paysagères» de Mathias Avaulée, un projet urbain entre terre et mer pour l’entrée de ville de Cherbourg (Manche) et la transformation, par Bertille Creismeas, du centre de vacances, la «villa des goélands» à Saint-Guénolé (Finistère), en un centre de rééducation.

 

*Présidé par Sébastien Séméril, premier adjoint au maire, délégué à l’urbanisme et au développement durable, le jury est composé de Marie-Christine Renard (directrice de l’Ensab), François Lannou, architecte à Nantes (agence Mille), Sandra Blot (directrice Pierre Promotion), Laurent Lagadec, architecte à Rennes (agence ALL), Jean-Philippe Defawe (Le Moniteur), Michèle Le Loir (pôle ingénierie et service urbains de Rennes Métropole), et de Cécile Vignes, responsable de la mission qualité et coordination urbaine de la ville de Rennes/Rennes Métropole.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X