Profession

Remise des Prix AMO « Habitat » : le logement social à l’honneur

Mots clés :

Architecture

-

Bâtiments d’habitation

-

Politique du logement

-

Maîtrise d'ouvrage

-

Prix d'architecture

Le palmarès de l’édition 2011 des Prix AMO « Habitat, architecture, environnement » fait une large place à des opérations sociales en région parisienne. Avec une montée en puissance de la réhabilitation. Et l’absence de la promotion privée.

À l’occasion de la remise des prix AMO 2011, le 5 avril à Paris, Pascal Chombart de Lauwe, président de l’association AMO (Architecture et maîtres d’ouvrage) a regretté le déficit d’opérations privées, nommées ou primées dans le palmarès de cette édition consacrée à l’habitat. L’association se fait fort de mobiliser la maîtrise d’ouvrage privée afin que ce déficit se résorbe pour la prochaine édition « Habitat » qui aura lieu dans deux ans. Entre temps, AMO aura lancé la session « Lieux de travail » qu’elle organise en alternance avec celle consacrée aux logements.

 

Capacité des architectes à traduire les débats sociaux en projets urbains

Les huit opérations qui figurent au palmarès « Habitat » 2011 d’AMO ( dossier complet à télécharger au format PDF en cliquant ici ) ont en commun une forte dimension sociale. Représentant Jean-Luc Hees, président de Radio France et président du jury, Christian Mourougane, directeur général adjoint chargé de la sécurité, de l’architecture des bâtiments et de l’intendance générale à Radio France, a tenu à souligner cette dimension en se déclarant impressionné par « la capacité des architectes à intégrer les débats sociaux et à les traduire en projets urbains ». Il a par ailleurs insisté sur les principaux enseignements du palmarès : la prise en compte des impératifs du développement durable ; l’attention portée à créer des conditions de vie dignes dans des contraintes financières très serrées ; l’innovation ; la concertation et le partenariat établi entre maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage.

La dimension sociale et l’intégration dans la ville étaient aussi au cœur du propos de Bertrand-Pierre Galey, directeur général adjoint des Patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication, qui représentait le ministre Frédéric Mitterrand. Il a également insisté sur les nécessités pour les maîtres d’ouvrage d’apprendre à exercer cette fonction difficile quand, pour certains d’entre eux, ils ne l’exercent qu’occasionnellement, voire une seule fois dans leur vie professionnelle.

 

Culture renouvelée

Recevant le prix conjointement avec les architectes de l’agence Koz pour des logements sociaux situés sur la ZAC des Fauvelles à Courbevoie (Hauts-de-Seine, voir portfolio ci-dessus), Yves Laffoucrière, directeur général d’Immobilière 3F (I3F), maître d’ouvrage de l’opération, a déclaré qu’I3F a renouvelé sa culture de maîtrise d’ouvrage en organisant systématiquement des concours et en faisant appel à de nombreux architectes issus d’horizons très différents. Cette nouvelle culture de la maîtrise d’ouvrage est présente dans chacune des huit opérations du palmarès 2011 dont seulement deux sont situées en dehors de l’agglomération parisienne.

Les six autres sont à Paris ou dans les départements limitrophes et, parmi elles, deux sont des opérations de réhabilitation. Ainsi, l’édition 2011 du prix AMO « Habitat, architecture, environnement » est-elle à la mesure des nécessités du temps, marquées à la fois par les besoins importants de construction de logements et la montée en puissance de la réhabilitation du parc existant. Tout particulièrement dans le Grand Paris et, quoi qu’il en soit,  avec des préoccupations urbaines très affirmées.

 

Focus

Palmarès

Prix AMO

28 logements sociaux, ZAC des Fauvelles, à Courbevoie (Hauts-de-Seine) (voir un article + portfolio)

Maîtrise d’ouvrage : Groupe 3F.

Maîtrise d’œuvre : KOZ Architectes.

 

Prix AMO, mention spéciale

8 logements, 4 ateliers d’artistes et un local d’activité, rue du Nord, à Paris (18e)

Maîtrise d’ouvrage : Société immobilière d’économie mixte de la Ville de Paris (Siemp).

Maîtrise d’œuvre : Charles-Henri Tachon Architecture et Paysage.

 

Prix AMO spécial GrDF

90 logements réhabilités et 119 logements neufs, Ilots Berthe-Morisot Les Bosquets, à Montfermeil (Seine-Saint-Denis)

Maîtrise d’ouvrage : OPH 93.

Maîtrise d’œuvre : Vincen Cornu Architecture.

 

Prix AMO spécial Fondation d’entreprise excellence SMA

143 logements étudiants à Paris (18e) (voir un article + porfolio)

Maîtrise d’ouvrage : Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP).

Maîtrise d’œuvre : LAN Architecture.

 

Prix AMO spécial Saint-Gobain

62 logements sociaux et un local d’activités, Villiot-Râpée, à Paris (12e)

Maîtrise d’ouvrage : Paris Habitat.

Maîtrise d’œuvre : Hamonic + Masson, architectes.

 

Opérations distinguées

44 logements, résidence Dupleix, à Paris (15e)

Maîtrise d’ouvrage : SNI Ile-de-France.

Maîtrise d’œuvre : Michelle Lenne-Haziza Architecte.

 

248 logements, écoquartier Alturan, à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques)

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Saint-Jean-de-Luz.

Maîtrise d’œuvre : Leibar et Seigneurin, architectes.

 

5 logements BBC en auto-promotion, La Salière, à Grenoble (Isère)

Maîtrise d’ouvrage : Collectif « La Sablière ».

Maîtrise d’œuvre : Tekhnê Architectes.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X