Energie

Réchauffement climatique : lutter grâce à la peinture blanche !

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Produits et matériaux

Une étude récemment publiée dans la revue Climatic change rapporte les recherches menées par le Ernest Orlando Lawrence Berkeley National Laboratory (LBL, Californie) portant sur les bénéfices apportés par des revêtements de couleur blanche ou claire pour les toitures et les rues dans la lutte contre le réchauffement climatique. Au total, les toitures et les sols en milieux urbains correspondraient à 1% de la surface des terres émergées. Les calculs des scientifiques démontrent qu’on pourraient éviter l’émission de 44 gigatonnes de gaz à effet de serre en appliquant cette coloration à 100 des plus grandes villes au monde. La Californie a rendu obligatoire depuis 2005 les couvertures réflechissantes pour les centres commerciaux et à partir de 2009 pour les bâtiments résidentiels. Le détail de ces recherches a été présenté en septembre 2008 à la 5e conférence annuelle californienne sur le changement climatique par Hashem Akbari du LBL.

Lire l’article en français – h-lange – 7/10/2008

Lire l’article en anglais – loe – 13/02/2009

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X