Industrie/Négoce

Rachat de Bois & Matériaux : les 4 clés pour comprendre la période de « négociations exclusives »

Mots clés : Bois - Concurrence - Distribution

Le capital investisseur américain OpenGate a officiellement annoncé, le 11 novembre, discuter du rachat de la branche négoce française de Wolseley. La « dead line » est fixée à début janvier.

Quel est le contexte ?


Le britannique Wolseley opère depuis 2013 un recentrage stratégique qui l’a amené à revendre peu à peu ses activités de négoce en France. 84 agences Réseau Pro du sud de la France ont d’abord été cédées à Chausson Matériaux à l’été 2013. Dans la foulée, Cardor (enseigne spécialiste du carrelage) et Coverpro (distributeur de solutions de couverture pour couvreur) étaient également vendues à plusieurs sociétés de négoce.

Le mouvement reprend en 2015. En juin dernier, ISB, son activité industrielle dans le bois, était reprise par des cadres. Le même mois, la société Charpentes Françaises quittait aussi le giron de Wolseley.

Il reste donc aujourd’hui dans le portefeuille d’activité de Wolseley une dernière filiale de négoce : Bois et Matériaux (B&M, 138 points de vente aujourd’hui). En janvier dernier, le Groupe Wolseley annonçait « poursuivre sa politique d’allocation raisonnée entre ses...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X