Entreprises de BTP

Quatre cents chefs d’entreprises en mobylette résistent à la morosité ambiante

Ils étaient 150 en 2014. Ils seront 400 en 2015 au départ de Challans, en Vendée, pour rejoindre Noirmoutier en mobylette. Pour sa seconde édition, qui se tiendra le 19 septembre, le Grand Prix Meule Bleue a pris une dimension nationale.

A l’origine de ce projet, Philippe Guilloteau et Philippe Maindron, dirigeants de Maison Bleue, une entreprise de préfabrication d’éléments en béton. D’esprit potache, les deux chefs d’entreprise voulaient combattre la morosité ambiante. Ils décident alors de fêter les 14 ans et la «crise d’adolescence» de leur entreprise. En avril 2014, 1 000 personnes (salariés, conjoints, clients, partenaires) sont alors invitées dans leur usine de la Rabatelière, au nord de La Roche-sur-Yon. «Pour cette fête, nous avons organisé une grande course de mobylettes, symboles des années lycée, toutes bleues aux couleurs de notre logo» raconte Philippe Maindron, P-DG de Maison Bleue. Le succès est immédiat. Les chefs d’entreprises invités ont adoré et réclamé aux organisateurs un événement d’une plus grande ampleur.

Et c’est ainsi qu’est née, dès septembre 2014, la première édition de la Meule Bleue, version élargie. 150 patrons PME de Vendée ont joué le jeu en s’alignant sur la ligne de départ. Le concept: un chef d’entreprise, au look vintage et décalé (cape bleue et casque rose) pilote une meule bleue. Il est accompagné d’une équipe de 9 de ses salariés, qui le suivent dans une caravane aux couleurs de l’entreprise. «Pour cette première édition, plus de 5 000 personnes sont venues voir défiler ces drôles de patrons en mobylettes» poursuit Philippe Maindron.

Après cette nouvelle expérience réussie, l’équipe organisatrice composée de 20 chefs d’entreprises veut marquer un tournant décisif. Cette année, le Grand Prix Meule Bleue devient national et, le 19 septembre prochain, 400 chefs d’entreprise prendront le départ de Challans à Bouin, en passant par l’île de Noirmoutier et le passage du Gois, pour un total de 60 kilomètres parcourus entre terre et mer. Avant ça, les chefs d’entreprises et leurs copilotes se réunissent le 4 septembre à l’Île d’Yeu pour un prologue et une séance photo… sur le port de la Meule.

Les organisateurs espèrent plus de 10 000 spectateurs cette année et rêvent, pour l’année prochaine, d’une édition parisienne du Grand Prix de la Meule Bleue avec 1000 entrepreneurs en mobylette sur les Champs-Élysées.

 

Résumé en images de la première édition du Grand Prix Meule bleue

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X