Industrie/Négoce

Pum Plastiques mise sur la proximité clients et le numérique pour son développement français

Mots clés : Entreprise du BTP - Industriels du BTP

La filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France spécialisée dans les plastiques pour le BTP accélère sa digitalisation sans renoncer à ses ambitions en agences.

Pour Nicolas Godet, directeur général de Pum Plastiques, pas question que le numérique supplante le physique. Pour preuve, l’enseigne a ouvert cette année quatre agences, dont les deux dernières en Ile-de-France (Nanterre en juin et La Halle de Pantin, avec sept autres enseignes du groupe en septembre). Le rythme se maintiendra en 2016, avec une volonté affichée de conforter le matériau plastique sur les marchés où il s’est déjà imposé (gouttières, assainissement, eau chaude et froide, eaux pluviales…), mais aussi de pénétrer de nouveaux segments, comme les tampons de voirie, les regards d’assainissement, les caniveaux ou encore les bassins enterrés.

L’investissement de l’enseigne dans ses forces commerciales, plus nombreuses et mieux formées à la technique, vise aussi à satisfaire une clientèle hétéroclite (plombiers, TP, chauffagistes…) et à renforcer les positions de Pum Plastiques. La relation clients se trouve aussi renforcée par une offre originale pour le négoce, le retour marchandise dans n’importe quelle agence. Une proposition inspirée de l’univers de la grande distribution, souvent jugée casse-tête par le négoce BTP mais que Nicolas Godet a tenu à mettre en place.

 

Numérique

 

Pour autant, le numérique se situe au cœur de la stratégie d’enseigne. Les commerciaux sillonnent les routes avec leur tablette tactile équipée d’un logiciel de relation client (CRM) avec un historique de chaque contact. Dans les magasins des agences, les équipes disposent d’un PDA qui conseille les produits complémentaires et affine la gestion des stocks.

Mais le déploiement le plus important concerne l’offre Web à la clientèle. Sur le site de Pum Plastiques, le client retrouve son agence, ses contacts commerciaux, ses tarifs, ses factures, ses remises. L’application smartphone ou tablette lui donne accès au catalogue et à ses conseils techniques, à des vidéos de mise en œuvre ainsi qu’aux fiches techniques des produits, qu’il peut adresser à son client ou à son donneur d’ordres.

Prochaine étape, la vente en ligne, que le site ne permet pas aujourd’hui. Pum Plastiques parie sur un service équivalent, que le client soit on ou off-line. Dix minutes après sa commande, les produits sont réservés, et 2h30 après le clic, il peut venir récupérer l’ensemble prêt à charger dans le camion. Un déploiement prévu pour 2016.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X