Transport et infrastructures

Prolongement du RER E à l’ouest: Spie Batignolles TPCI remporte l’un des lots de génie civil

Mots clés : Entreprise du BTP - Fondation - Transport collectif urbain - Transport ferroviaire - Travaux publics

SNCF Réseau a attribué le quatrième lot de génie civil pour le prolongement du RER E à l’ouest à un groupement emmené par Spie Batignolles TPCI, composé de Spie Fondations et de plusieurs filiales du groupe Vinci. Les travaux, d’un montant de 90,955 millions HT, dureront 40 mois.

Les quatre principaux marchés de génie civil pour le prolongement du RER E à l’ouest, entre Haussmann-Saint-Lazare et Mantes-la-Jolie (Yvelines), sont désormais attribués. Après Vinci Construction, Bouygues Travaux Publics et Guintoli, SNCF Réseau vient de désigner le groupement emmené par Spie Batignolles TPCI, également composé de Spie Fondations, Vinci Construction France et Vinci Construction Grands Projets pour réaliser une partie des travaux. D’une longueur de 55 km, l’extension de la ligne E comprend la construction d’un tunnel de 8 km entre Haussmann-Saint-Lazare et Nanterre et de trois nouvelles gares -Porte Maillot, Cnit-La Défense, Nanterre-La Folie- et la modernisation de 47 km de lignes existantes entre La Défense et Mantes-la-Jolie.

 

Réalisation de la tranchée de Nanterre La Folie et de l’entonnement ouest-Défense

 

D’un montant de 90,955 millions d’euros HT, le lot attribué à Spie Batignolles TPCI comprend la réalisation en méthode traditionnelle de l’entonnement ouest, ouvrage souterrain de 78 m entre les tunnels issus de la gare de La Défense et de la tranchée de La Folie; une tranchée ouverte et couverte à deux voies, d’une longueur de 318 m, réalisée en parois moulées, qui assurera la transition entre la gare de La Folie à l’ouest et la portion souterraine du projet Eole, à l’est; un ouvrage de tête, destiné à assurer le pontage du futur passage de la ligne du Grand Paris Express, construit à la jonction de la tranchée ouverte et de la tranchée couverte et un puits d’attaque appelé «puits Triangle» qui servira d’accès aux travaux de l’entonnement ouest. Le groupement indique qu’«il entamera prochainement les travaux pour une durée de 40 mois».

Les quatre marchés de génie civil déjà attribués représentent un montant de 1,106 milliard d’euros alors que le montant global du projet est estimé à 3,8 milliards d’euros HT. La mise en service du prolongement d’Eole est prévue en deux temps: 2022 jusqu’à Nanterre-La Folie, 2024 jusqu’à Mantes-la-Jolie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X