Transport et infrastructures

Projet Eole : trois marchés de génie civil attribués pour un milliard d’euros

Mots clés : Entreprise du BTP - Gares, aéroports - Ouvrage d'art - Transport collectif urbain - Travaux publics

Les groupements emmenés par Vinci Construction France, Bouygues TP et Guintoli ont remporté les premiers marchés de génie civil du projet Eole, prolongement vers l’ouest du RER E. Ils portent principalement sur la construction d’un tunnel de 6,1 km entre Haussmann – Saint-Lazare et La Défense et de deux gares souterraines: Porte Maillot et La Défense-Cnit.

Long de 55 km, le projet Eole, prolongement à l’ouest du RER E, intègre 47 kms de voies existantes rénovées entre Mantes-la-Jolie et La Défense et 8 km de voies nouvelles en tunnel entre Nanterre et Haussmann – Saint-Lazare avec la création de trois gares: Porte Maillot et La Défense-CNIT, qui seront souterraines, et Nanterre La Folie. Cette section nouvelle fait l’objet des trois marchés de génie civil que vient d’attribuer SNCF Réseau, le maître d’ouvrage, pour 1,016 milliard d’euros.

 

Deux lots quasiment équivalents

 

Le premier lot, qui comprend la réalisation de la gare de La Défense-Cnit et des tunnels adjacents, a été attribué au groupement Vinci Construction France (mandataire), Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction Grands Projets, Soletanche Bachy France, Botte Fondations, Spie Batignolles, Spie Fondations, pour un montant de 496 millions d’euros.

Le marché pour la construction du tunnel foré (6,1 km de long) et de la gare de la Porte Maillot a été remporté par le groupement Bouygues Travaux Publics (mandataires), DTP Terrassement, Razel-Bec, Sefi-Intrafor, Eiffage TP, Eiffage TP Fondations pour un montant de 460 millions d’euros.

Le dernier lot porte sur la réalisation d’un entonnement, qui fera le lien entre la gare de Haussmann-Saint-Lazare existante et le tunnel de la future ligne E du RER. Il revient au groupement Guintoli (mandataire), Demathieu Bard Construction, NGE Génie Civil, Impresa Pizzarotti, GTS, Franki Foundations Belgium, Atlas Fondations. Montant du marché: 60 millions d’euros.

 

Un quatrième marché de génie civil attribué fin avril 2016

 

Ces marchés intègrent l’ambition sociétale portée par le projet au travers des clauses d’insertion: 7% des heures travaillées seront réservées à l’insertion de personnes éloignées de l’emploi. Un quatrième marché de génie civil consistant à réaliser l’émergence du tunnel et à rejoindre la troisième gare, celle de Nanterre la Folie, sera attribué à la fin du mois d’avril 2016.

 

Le plan de financement en cours de finalisation

 

Le 6 février, lors de l’inauguration de la gare du RER E Rosa Parks, à Paris (XIXe), le Premier ministre avait annoncé le bouclage du plan de financement de ce projet avec l’ensemble des partenaires: Etat, Société du Grand Paris, région Ile-de-France, Ville de Paris, conseils départementaux des Hauts-de-Seine et des Yvelines, SNCF et Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France). Il reste maintenant à finaliser le protocole de financement. Selon SNCF Réseau, les travaux devraient démarrer à l’été 2016.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X