Commande publique

« Professionnaliser la fonction achats de l’Etat et la rendre plus efficiente », Michel Grévoul, directeur des achats de l’Etat

Mots clés : PME

L’Etat veut économiser 700 millions d’euros par an de dépenses. Tout en soutenant les PME, en achetant responsable, innovant, etc. Sa nouvelle arme : la Direction des achats de l’Etat.

Un décret du 3 mars dernier a transformé le Service des achats de l’Etat (SAE) en Direction des achats de l’Etat (DAE). Michel Grévoul a été confirmé dans ses fonctions, à la tête de la nouvelle instance qui a vu ses capacités de décision et d’action renforcées.

 

Pour quelles raisons avoir opéré cette mutation ?

Michel Grévoul : Le gouvernement a voulu positionner les achats comme un vecteur important de réduction des coûts, mais aussi comme un soutien à diverses politiques publiques. La DAE est rattachée au ministre des Finances et définit la politique des achats de l’Etat sous l’autorité du Premier ministre. Cette dimension interministérielle renforce la position de l’instance.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X