Entreprises de BTP

Prix Moniteur de la Construction 2017: les lauréats de l’Est

Depuis 2001, les Prix Moniteur de la Construction récompensent des PME indépendantes, souvent familiales, qui conjuguent performances économiques et sociales. Parmi les 28 entreprises régionales distinguées dans toute la France, dans quatre catégories différentes — clos-couvert, second œuvre, équipement technique et travaux publics —, quatre sont implantées dans l’Est de la France, dont le Groupe Livio-Peduzzi, qui obtient la Mention stratégie de prévention.

Groupe Livio-Peduzzi, lauréat national Mention stratégie de prévention et lauréat Clos-couvert

Onze sociétés qui œuvrent du sol à la toiture: « Le patchwork d’entreprises qui ne se connaissaient pas, ou trop peu, s’est transformé en un groupe», souligne Frédéric Peduzzi. Le cogérant du groupe Livio, avec Anne-Claire Goulon, porte le nom de l’entreprise familiale Peduzzi Bâtiment qui constitue la figure de proue et le point de départ de la saga commencée en 1938. Autour d’elle, d’autres pôles se sont agrégés: terrassement-VRD, génie civil, cuvelage, étanchéité, couverture et charpente, chaufferie-climatisation-plomberie et, plus récemment, contractant général. Les thèmes de la formation (budget de 5 à 6,5% de la masse salariale selon les sociétés), de la santé-sécurité au travail et plus généralement de la responsabilité sociétale jouent un rôle essentiel dans la création de la culture de groupe. Chaque année, les journées de la sécurité rassemblent tous les salariés pendant deux jours en ateliers. Nommé en septembre, le responsable groupe pour la qualité-hygiène-santé-sécurité-environnement passe la moitié de son temps à visiter les chantiers. Chaque accident fait l’objet d’un compte rendu diffusé à tous, mais les meilleures pratiques sont relayées tout autant. Droit à la déconnexion, accords d’intéressement, mise à disposition d’un acupuncteur et d’un ostéopathe, accompagnement anonyme de collaborateurs souffrant d’addictions font partie des nombreux exemples d’actions fédératrices. Elles se prolongent désormais dans le «lean construction».

– Fresse-sur-Moselle (Vosges)

– 400 salariés

– 83 millions d’euros de chiffre d’affaires

...
Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X