Entreprises de BTP

Prix Moniteur de la Construction 2015: les champions de Rhône-Alpes – Auvergne et de Méditerranée

Mots clés : Equipements techniques et finitions - PME - Prix d'architecture - Travaux publics

Depuis 2001, les Prix Moniteur de la Construction récompensent des PME indépendantes, souvent familiales, qui conjuguent performances économiques et sociales. Parmi les 28 entreprises régionales distinguées dans toute la France, dans quatre catégories différentes – gros œuvre, second œuvre, travaux publics et équipement technique -, les régions Rhône-Alpes – Auvergne et Méditerranée ont largement été récompensées au niveau national.

Le grand quart Sud-Est a rayonné lors de l’édition 2015 des Prix Moniteur de la Construction avec l’obtention de trois prix nationaux et deux mentions dans les catégories «stratégie de prévention» et «performance sociale». Qu’elles soient récemment créées ou actives depuis plusieurs générations, ces PME ont toutes des marqueurs communs: pas ou peu de sous-traitance, une formation accrue du personnel, la mise en place de politique sociale qui limite le turn-over… Ces PME ont l’étoffe des plus grandes !

 

Région Rhône-Alpes – Auvergne

 

STGO, lauréat Gros œuvre et prix de la «meilleure stratégie de prévention»

Parti de zéro en 1997, Pierre Galluzzo a bâti, en moins de 20 ans, une entreprise qui compte 200 salariés. Déjà distinguée en 2006, l’entreprise STGO confirme sa solidité avec cette année, une distinction pour sa politique de prévention. Toute l’année, un formateur se déplace, de chantier en chantier, à raison d’une demi-journée par semaine pour sensibiliser les équipes à la sécurité, à la bonne utilisation du matériel, à l’organisation du chantier…

– La Murette (Isère)

– CA 2014: 27,6 M€

– 200 salariés

 

Pol Agret, lauréat Second œuvre et prix de la «meilleure performance sociale»

Fondée par le grand-père de son épouse après-guerre, l’entreprise Pol Agret est dirigée, depuis 2001, par Gilles Dumas, ingénieur en aéronautique de formation. Spécialisée en menuiserie aluminium et métallerie, l’entreprise auvergnate est reconnue pour son savoir-faire et traite, principalement, des chantiers qui font appel au «sur-mesure». Depuis près de 10 ans, la moyenne des augmentations de salaire, qui interviennent deux fois par an, se situe entre 2 et 3%. Et bien que comptant moins de 50 salariés, l’entreprise a mis en place une participation qui verse, en moyenne, l’équivalent de deux mois de salaire.

– Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

– CA 2014: 8,9 M€

– 49 salariés

 

Beylat TP, lauréat Travaux publics

Rachetée en 2002 par Patrick Peleszezak, l’entreprise Beylat TP est l’une des pierres angulaires du groupe familiale de 130 salariés qui compte également l’entreprise Soterly rachetée en 2000 l’entreprise de traitement et de recyclage des déchets du BTP Revaga, créée en 2014. Présente sur l’ensemble des métiers, de la déconstruction sélective au terrassement en passant par les VRD, l’entreprise Beylat TP intervient sur un marché local, au plus près de ses clients.

– Millery (Rhône)

– CA 2014: 7,1 M€

– 47 salariés

Etablissements Lapize de Sallée, lauréat Equipement technique

Cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale éponyme, Bertrand Lapize de Sallée a profité de son arrivée en 2000 pour réorganiser l’entreprise et la structurer par métier et par fonctions. Intervenant dans les domaines industriel, tertiaire et réseau et à 80% en marché privé, l’entreprise se positionne en offre globale et investit des marchés de niches pour se démarquer.

– Annonay (Ardèche)

– CA 2014: 15,5 M€

– 100 salariés

 

 

Focus

D’autres PME ont retenu l’attention du jury régional pour leurs performances:

Gros œuvre

– SDCC à Varces-Allières-et-Risset (38); CA 2014: 11,2 M€; 45 salariés

– Arvernoise de Construction à Aubière (63); CA 2014: 17 M€; 105 salariés

 

Second œuvre

– Entreprise G.Rolando & R.Poisson à Saint-Fons (69); CA 2014: 13,7 M€; 62 salariés

– Champagne Façades à Champagne-au-Mont-d’Or (69); CA 2014: 6,8 M€; 59 salariés

 

Travaux publics

– Coudert à Vernines (63); CA 2014: 11,4 M€; 80 salariés

– Etablissements R.Legrand à Couzon-au-Mont-d’Or (69); CA 2014: 29 M€; 200 salariés

 

Equipement technique

– Société grenobloise d’installations chauffage sanitaire à Saint-Martin-d’Hères (38); CA 2014: 10,3 M€; 44 salariés

– Etablissements H.Clauser à Saint-Jean-de-Maurienne (73); CA 2014: 7,2 M€; 30 salariés

 

Région Méditerranée

 

Festa, lauréat Gros œuvre

Reprise en 2005 par Christophe Esmieu, avec deux autres actionnaires, l’entreprise Festa s’est diversifiée et intervient dans les métiers du gros œuvre, de la production du béton prêt à l’emploi comme des travaux publics. Christophe Esmieu cherche aujourd’hui à se positionner sur des marchés en entreprise générale.

– Saint-Bonnet-en-Champsaur (Hautes-Alpes)

– CA 2014: 8,6 M€

– 40 salariés

 

Siprie, lauréat régional et national Second œuvre

Année faste pour Emilie Dumas qui vient de reprendre les rênes de l’entreprise familiale après une formation en école de commerce et dix ans au contrôle de gestion de grands groupes. Fort de sa qualification RGE, l’entreprise intervient en peinture et isolation par l’extérieur dans les Pyrénées-Orientales et l’Aude.

– Perpignan (66)

– CA 2014: 3,6 M€

– 35 salariés

 

Etec, lauréat Travaux publics

PME de Hautes-Alpes spécialisée dans l’enfouissement des réseaux, le raccordement de lignes et l’éclairage public, cette entreprise a choisi le modèle Scop comme modèle de gouvernance depuis 1999. Un modèle qui a réussi à cette entreprise qui cherche, sans cesse, à se positionner sur de nouveaux marchés à l’instar du marché de la fibre optique.

– Gap (Hautes-Alpes)

– CA 2014: 7,2 M€

– 60 salariés

 

Sanithermic, lauréat Equipement technique

En un peu plus de 20 ans, Philippe Toulon a réussi à faire passer son entreprise d’une entreprise artisanale de l’Hérault à l’une des plus importantes PME locales indépendantes de plomberie, chauffage et génie climatique de l’agglomération de Montpellier. Sanithermic intervient essentiellement dans l’Hérault et un peu dans le Gard, dans le tertiaire, le logement (30 à 40 % de l’activité) et l’équipement des collectivités. Elle dispose également d’une entité spécifique dédiée aux énergies renouvelables, Enersol (5 personnes), de son propre bureau d’études 3D, et est prête à s’engager sur des chantiers réalisés en BIM.

– Castries (34)

– CA 2014: 9,5 M€

– 50 salariés

 

 

Focus

D’autres PME ont retenu l’attention du jury régional pour leurs performances:

Gros œuvre

– Piersanti Construction à Bormes-les-Mimosas (13); CA 2014: 3,7 M€; 36 salariés

– Méditerranée Construction à Roquevaire (13); CA 2014: 17,8 M€; 41 salariés

 

Second œuvre

– SPJ Menuiserie à La Garde (83); CA 2014: 3,4 M€; 18 salariés

– Alu Référence à Saleilles (66); CA 2014: 3,2 M€; 21 salariés

 

Travaux publics

– Saint Louisienne de TP à Port-Saint-Louis-du-Rhône (13); CA 2014: 5,2 M€; 29 salariés

– Brault Travaux Publics à Béziers (34); CA 2014: 6,2 M€; 30 salariés

 

Equipement technique

– Oreo à Aix-en-Provence (13); CA 2014: 7,1 M€; 30 salariés

– Société Méridionale d’Electricité du Bâtiment et de l’Industrie à Marseille (13); CA 2014: 5 M€; 18 salariés

 

En savoir plus

Le palmarès intégral est détaillé dans notre papier «Prix Moniteur de la Construction 2015 : les lauréats au Paradis»

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X