Entreprises de BTP

Prix Moniteur de la Construction 2015 : les champions de l’Ouest et du Centre

Mots clés : Equipements techniques et finitions - PME - Prix d'architecture - Travaux publics

Depuis 2001, les Prix Moniteur de la Construction récompensent des PME indépendantes, souvent familiales, qui conjuguent performances économiques et sociales. Parmi les 28 entreprises régionales distinguées dans toute la France, dans quatre catégories différentes –gros œuvre, second œuvre, équipement technique et travaux publics-, cinq sont implantées dans l’Ouest.

Avec deux lauréats nationaux, Charpente Menuiserie Rousseau (catégorie «Gros œuvre») et SRB Construction (catégorie «Créateur/repreneur»), l’édition 2015 des Prix Moniteur de la Construction aura, à nouveau, été un bon cru pour les entreprises de l’ouest (la région Centre n’a pas de lauréats cette année).

Le palmarès 2015 distingue de véritables entrepreneurs. Qu’ils soient créateurs ou repreneurs, ils se sont lancés dans l’aventure dans une période compliquée parfois très jeunes (28 ans pour le nouveau patron de Michel Marie Peinture), avec leurs maigres économies et surtout leur énergie débordante pour capitaux. Une nouvelle fois, ces parcours exemplaires font l’éclatante démonstration que le secteur du BTP peut être un véritable ascenseur social, même en période de crise.

 

Charpente Menuiserie Rousseau, lauréat régional et national Gros œuvre

Reprise en 1995 par Régis Rousseau, l’entreprise familiale est passée en 40 à 120 salariés. Informaticien de formation, Régis Rousseau n’avait pas été formaté pour reprendre la suite de son père et de son grand-père. Mais une fois lancé, il s’est passionné pour le métier (jusqu’à prendre la présidence de la FFB 49) et a su diversifier les activités et créer de la valeur ajoutée ce qui lui permet aujourd’hui de se positionner sur des chantiers très techniques tous corps d’état (il a notamment livré la première opération de logements collectifs Bepos Effinergie 2003 de France).

– Le Plessis-Macé (Maine-et-Loire)

– 120 salariés

– CA 2014: 14 M€

 

SRB Construction, lauréat national Créateur/repreneur

L’histoire de SRB Construction débute en 2009 en pleine crise dans un bungalow. Créée de toutes pièces par Stéphane Robic, cette entreprise de maçonnerie bouscule aujourd’hui les majors nationaux et régionaux dans le Morbihan et plus généralement en Bretagne. La croissance fulgurante de SRB Construction (5 millions d’euros la première année, 10 millions la seconde…) lui a permis d’investir en matériels, de s’assurer une solidité financière et de renforcer son «intelligence collective» (QSE, méthodes, forte politique de prévention…).

– Hennebont (Morbihan)

– 102 salariés

– CA 2014: 18 M€

 

Michel Marie Peinture, lauréat Second œuvre

La renaissance de cette entreprise de finition est due à la volonté farouche de Kevin Lecroere, âgé de 28 ans lorsqu’il la rachète. Grâce notamment à une équipe de jeunes responsables (31 ans d’âge moyen), une politique sortant des sentiers battus, une mécanisation des tâches et des prises de «risques mesurés», Michel Marie peinture a doublé son chiffre d’affaires et son effectif en 5 ans tout en continuant à investir et à consolider ses fonds propres. Après la création d’une agence à Lisieux, l’entreprise va proposer une nouvelle offre globale en aménagement et décoration: MM Design.

– Douvres-la-Délivrandes (Calvados)

– 60 salariés

– CA 2014: 6,5 M€

 

Esvia, lauréat Travaux publics

Cette PME spécialisée dans la signalisation routière trouve son origine chez Lesourd, un acteur historique des travaux publics ligériens. Rachetée en 2005 par Stéphane Morgo, il développera et diversifiera l’activité jusqu’à intégrer deux bureaux d’études. Résultat, en dix ans, l’activité a été multipliée par dix. Pour poursuivre ce développement et créer une véritable culture commune, l’entreprise a changé de nom à l’occasion de ses 30 ans. Elle s’appelle Esvia depuis un an.

– Indre (44)

– 85 salariés

– CA 2014: 13 M€

 

Anvolia, lauréat Equipement technique

L’histoire d’Anvolia est intimement liée à son créateur, Marc Faburel, un autodidacte doté d’une énergie débordante qui a su s’entourer d’une équipe d’entrepreneurs pour développer l’entreprise de climatisation et chauffage dans toute la France (23 implantations). L’entreprise s’est diversifiée vers les énergies renouvelables et les particuliers et Marc Faburel vient récemment de créer Oléa Services, une nouvelle société spécialisée dans le facility management.

– La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique)

– 480 salariés

– CA 2014: 60 M€

 

 

Focus

D’autres PME ont retenu l’attention du jury régional pour leurs performances:

Gros œuvre

– Dufoix Entreprise à Mignères (28); CA 2014: 3,3 M€

– Groupe Budet à Saint-Brieuc (22); CA: 9,4 M€

 

Second œuvre

– Hue à Caen (14); CA 2014: 9,2 M€; 65 salariés

– Entreprise Leverrier à Saint-Georges-des-Groseillers (61); CA 2014: 10,2 M€; 71 salariés

 

Travaux publics

– Philippe et Fils au Cellier (44); CA 2014: 7,3 M€; 71 salariés

– Charier TP à Montoir-de-Bretagne (44); CA 2014: 256 M€; 1300 salariés

 

Equipement technique

– Ouest Couverture Energie à Nantes (44); CA 2014: 9,2 M€; 72 salariés

– Solewa à Rouillon (72); CA 2014: 8,6 M€

 

En savoir plus

Le palmarès intégral est détaillé dans notre papier «Prix Moniteur de la Construction 2015 : les lauréats au Paradis»

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X