Entreprises de BTP

Prix Moniteur de la Construction 2011 (2/7) : Modestie et discrétion nordiste

Sélectionnées par les jurys décentralisés réunis à l’initiative des rédactions régionales du Moniteur, 28 entreprises de la filière BTP se retrouveront le 14 décembre à Paris, où elles seront en lice pour le palmarès national des Prix Moniteur de la Construction 2011. Mais sans attendre une possible consécration hexagonale, ces PME distinguées pour leurs performances économiques, sociales et environnementales ont été fêtées sur leurs terres. Le Moniteur.fr donne chaque jour un coup de projecteur sur ces manifestations où l’émotion et la bonne humeur étaient toujours au rendez-vous.

Les lauréats des prix de la construction dans le Nord de la France (Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne et Haute-Normandie) ont voulu la jouer modeste. Trois sur quatre lauréats, dont les deux Normands, ont souhaité une manifestation intime, avec leurs salariés dans les locaux de la société. C’est d’ailleurs tout à leur image d’entrepreneurs discrets, qui préfèrent de loin la vie de chantier aux flashes des photographes. Les Normands Sevdec, à Rouen et Buray, à Neufchâtel se connaissent bien et travaillent souvent en groupement. Surpris d’être lauréats, ils ne l’étaient pas pour leur partenaire ! Pour Sevdec, la concomitance du prix et du départ en retraite en fin d’année du cofondateur Jean-Pierre Decorde a apporté une émotion particulière à la manifestation. Pour Buray, le père de l’actuel dirigeant, lui-même fils du fondateur, a pu raconter les conditions de travail d’après-guerre.  Quant au nordiste Duflot, spécialisé en travaux publics, il aurait aimé avoir, le jour de la remise des prix, quelques électriciens dans la salle… suite à une coupure de courant généralisée sur la commune ! Sans chauffage, mais avec bonne humeur et l’appui d’un groupe électrogène, Olivier Duflot et son épouse ont montré leur capacité d’adaptation !

Franck Grespinet de Battais charpente avait, pour sa part, choisi la CCI Grand Lille pour sa cérémonie. Et c’est le vice-président de la chambre, Laurent Degroote, qui a remis le Prix Moniteur de la Construction devant la quasi-totalité des architectes du patrimoine du Nord-Pas-de-Calais. Un honneur pour ce charpentier à l’ancienne, salué ici par ses clients.

 

Les lauréats

 

Second œuvre

Buray & fils SAS

Neufchâtel-en-Bray (Seine Maritime)

CA : 7,38 millions d’euros

30 salariés

 

Gros Œuvre

Battais Charpente

Haubourdin (Nord)

CA : 5 millions d’euros

48 salariés

 

Equipement technique

Sevdec

Rouen (Seine Maritime)

CA : 4 millions d’euros

23 salariés

 

Travaux publics

Duflot

Wavrin (Nord)

CA 2010 : 4,2 M€, 26 salariés

 

Demain sur le Moniteur.fr, le troisième  volet de notre tour de France des cérémonies de remise des Prix Moniteur de la Construction 2011, avec les reportages photos réalisés dans la Méditerranée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X