Entreprises de BTP

Privatisation des autoroutes: l’Etat envisagerait un 3ème tour d’enchères

L’Etat est prêt à organiser un troisième tour d’enchères dans le cas où les offres pour la privatisation des sociétés d’autoroutes françaises ne seraient jugées pas assez satisfaisantes, affirme vendredi le quotidien Les Echos, sans citer de sources.

Le cahier des charges complémentaire rédigé par l’Etat le 7 octobre, lors du lancement de la deuxième phase, prévoit la possibilité d’un troisième tour pour faire monter les enchères, indique le journal.
Il prévoit aussi que l’Etat se réserve le droit de lancer une offre publique de vente (OPV) à l’issue de la procédure pour chacun des concessionnaires, à laquelle pourra souscrire chacun des trois vainqueurs désignés, indique le journal.
Enfin, selon le cahier des charges, l’Etat pourra très bien décider de ne pas privatiser une, deux, voire les trois sociétés, poursuit le quotidien.

Le deuxième tour du processus de privatisation des trois sociétés françaises d’autoroutes – Autoroutes du sud de la France (ASF), Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France (Sanef) et Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) – a été lancé le 7 octobre et prévoit une remise des offres fermes d’ici le 7 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X