Immobilier

Présidentielle : comment les HLM comptent mobiliser autour des quartiers

Mots clés : Communication - marketing - Elections

Inquiète de l’absence de la question des quartiers dans les débats de la campagne présidentielle, l’Union sociale pour l’habitat (USH) a dévoilé, mardi 17 janvier, un manifeste à l’attention des différents candidats, prémices d’une campagne de communication et de sensibilisation plus large autour de cette problématique.

« Les quartiers sont les grands oubliés de la campagne électorale qui débute. Or, les difficultés auxquels sont confrontés certains quartiers n’ont jamais été aussi grandes ». C’est en ces termes que débute le «manifeste en faveur des quartiers», dévoilé mardi 17 janvier par l’Union sociale pour l’habitat (USH), à l’occasion d’un colloque intitulé « Place à nos quartiers ». L’organisation représentative du secteur HLM souhaite remettre la problématique des quartiers au cœur de la campagne présidentielle, c’est pourquoi elle va lancer dans une grande campagne de communication nommée « Oui au logement social ».

« Ce manifeste est une première étape pour notre travail de sensibilisation », explique Alain Cacheux, vice-président de l’USH et président de la Commission Quartiers de l’organisation. Dans le manifeste, l’USH appelle les candidats à l’élection présidentielle à porter pour les quartiers des ambitions de « rénovation urbaine, de réussite éducative, d’accès à l’emploi, de sécurité et de citoyenneté ».

 

Un site web et une pétition en faveur des HLM

 

Marianne Louis, secrétaire générale de l’USH, juge que les candidats déclarés à la présidentielle « sont embarrassés par la question des quartiers. Ils ne savent pas quoi en faire, surtout vis-à-vis de l’électorat traditionnel ». Pour les inciter à se pencher sur le sujet et à prendre position, l’USH entend prochainement auditionner les différents candidats. Et l’organisation représentative du secteur HLM ne souhaite pas en rester là. « Nous avons prévu 6 déplacements en région pour aborder la question des quartiers, précise Jean-Louis Dumont, président de l’USH. Le 14 mars prochain, nous tirerons un bilan de notre action depuis le mois de janvier, pour présenter un appel sur la question du logement social. »

En parallèle, l’USH compte aussi sur le numérique et les réseaux sociaux pour faire passer son message. Lancée il y a quelques jours sur la plateforme web « Change.org », la pétition « Oui au logement social », qui appelle l’ensemble des candidats à soutenir le modèle HLM en cas de victoire, a déjà reçu plus de 1 100 signatures à l’heure où nous écrivons ces lignes. « Sans avoir communiqué sur le sujet », se félicite-t-on à l’USH.

 

 

Un site, « Oui au logement social », devrait être mis en ligne aujourd’hui, mercredi 18 janvier, pour relayer et appuyer la pétition lancée plus tôt.  « 1 Français sur 2 a vécu ou vit en HLM. Les candidats doivent prendre conscience que cette population a du poids dans l’électorat», conclut Marianne Louis.

Focus

L’USH réclame le doublement du budget du NPNRU

Dans le cadre du congrès HLM de Nantes en septembre dernier, François Hollande annonçait une rallonge d’un milliard d’euros pour le financement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) piloté par  l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru), sur la période 2O14-2O24 (soit 1OO millions par an). « C’est plus un effet d’annonce qu’autre chose », tacle Alain Cacheux. L’USH réclame donc le doublement du budget, pour le faire passer à 12 milliards d’euros, soit un budget équivalent à l’Anru I. «Il est de la responsabilité de l’Etat de faire du NPNRU sa priorité budgétaire, lance Marianne Louis. Si l’on ne se donne pas les moyens de nos ambitions, la déception sera plus forte. »  L’USH appelle par ailleurs au doublement du nombre de démolition de logements, pour le porter à 1O.OOO par an. Pour rappel, Patrick Kanner et Hélène Geoffroy avait indiqué en conseil des ministres en décembre avoir déjà acté 7OOO démolitions dans le cadre de l’Anru 2.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X