Energie

Premiers trophées Gaz naturel en logement social : 4 projets innovants récompensés

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Démarche environnementale - Efficacité énergétique - Gaz - Logement social - Réglementation thermique et énergétique

Initiés par GrDF et l’Union Sociale pour l’Habitat (USH), les premiers Trophées Gaz naturel ont été remis mardi 23 septembre à l’occasion du Salon H’Expo. Les professionnels et experts composant le jury (1), présidé par Philippe Pelletier (Président du Plan Bâtiment Durable), ont récompensé des projets innovants mettant en oeuvre des solutions au service de la performance énergétique et de la qualité de vie dans les logements sociaux.

Le jury a sélectionné les gagnants parmi plus de 30 projets, répartis en 3 thèmes autour de la performance énergétique : Neuf (opérations de construction neuves et restructurations lourdes vides d’occupants innovantes), Réhabilitation (opérations de réhabilitation de l’existant et de rénovation thermique par des interventions ciblées sur le bâtiment, avec maintien dans les lieux des occupants) et Actions de maîtrise de l’énergie (actions conduites sur le terrain par les organismes HLM auprès des locataires, afin de maîtriser la facture énergétique et de réduire les impacts environnementaux).

Les réalisations retenues ont été distinguées pour leur caractère novateur, leurs performances énergétiques et environnementales ainsi que l’amélioration de la qualité de vie des locataires.

Pour être sélectionnées, les opérations candidates devaient a minima répondre au niveau BBC RT 2005 pour le Neuf et BBC Rénovation pour la catégorie Réhabilitation. Les systèmes énergétiques utilisés pour la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire devaient également avoir une dominante gaz naturel.

 

Le palmarès

 

Catégorie NEUF

Résidence « le Square Phaëton » (Lyon 8ème) – Alliade Habitat / Tekhne Architectes

Inscrite dans une dynamique de reconquête urbaine, cette opération de logements collectifs sociaux labellisés BBC Effinergie rassemble en centre-ville 43 logements PLUS, 5 logements PLAI réservés à l’ALGED, un rez-de-chaussée de commerces et deux niveaux de stationnements en sous-sol. La façade arrière, végétalisée, offre un confort acoustique, visuel et hygrothermique très appréciable en milieu urbain.
Une isolation par l’extérieure associée à des vitrages performants et des brises soleils orientables offrent un confort thermique optimum, en hiver comme en été. L’utilisation de bois en bardage, véritable puit de carbone (volume 21 dm3 /m² SHON labélisé PEFC) favorise le bilan énergie grise de l’opération. Les systèmes énergétiques choisis comprennent une VMC double flux, une chaudière gaz à condensation combinée à une production d’eau chaude sanitaire solaire avec 48 m2 de capteurs solaires thermiques solaires sous vide permettant d’atteindre une part de 38% d’ENR.

Focus

Localisation : Rhône (69)

Surface habitable : 3291 m2

R+8

Energie: 53, 3 kWhep/m².an

Ubat: > 0,566 W/m².K (gain de 28, 18%)

Cep: > 59 kWhep/m2.an (gain de 43, 48%)

 

Catégorie REHABILITATION

« Les Turbaudières » (Cholet) – Sèvre Loire Habitat / Triade Architecte

Ce projet est le résultat d’une importante réhabilitation menée par l’organisme Sèvre Loire Habitat afin de diminuer la facture énergétique des locataires et d’augmenter le confort résidentiel. Des travaux de requalification architecturale et thermique ont été réalisés sur le bâti et les équipements. Le chantier a été exécuté sur un site occupé, avec la pose d’une cloison étanche dans les appartements le temps de l’intervention et la mise à disposition d’appartements relais.
Une nouvelle ossature bois a été posée permettant ainsi de supprimer les ponts thermiques. L’opération inclue également la réfection de l’étanchéité de la toiture-terrasse, la fermeture des loggias par des menuiseries extérieures pour créer des espaces tampons, l’agrandissement des balcons triangulaires par des structures indépendantes et la pose de persiennes bois coulissantes en balcon.
Pour le chauffage, collectif et au gaz : les radiateurs et les colonnes montantes ont été remplacés et les paramètres de la courbe de chauffe revus. Ces choix constructifs ont permis de mesurer, sur le premier bâtiment réhabilité, une diminution par 4,5 des déperditions dues aux parois, une diminution par 3 des consommations énergétiques et une baisse de 38% des charges de chauffage.

Focus

Localisation : Maine-et-Loire (49)

Surface habitable : 4187 m2 après travaux

Energie: 57 kWhep/m².an (contre 177 kWhep/m².an avant les travaux)

Ubat: > 0,360 W/m².K (gain de 465%) Cep: > 57, 34 kWhep/m2.an (gain de 304%)

 

Catégorie ACTIONS DE MAITRISE DE L’ENERGIE

« Démarche éco-sésame » (Verdun) – Néotoa

Engagée depuis plusieurs années dans des actions de maîtrise de la consommation d’énergie et des travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, Néotoa, office public de l’habitat d’Ille-et-Vilaine, a été récompensée par le jury dans le cadre de l’opération Eco Sésame. Depuis 2012, cette démarche collaborative associe l’office et les locataires afin d’identifier et d’analyser les usages et les consommations des locataires pour développer des actions appropriées en capitalisant sur les retours d’expériences et les innovations (bilans d’opérations, pérennisation des solutions efficientes, ajustement du programme type…).

Localisation : Ille-et-Vilaine (35)

 

LE COUP DE COEUR DU JURY

Résidence « Corniche A & B » (Dole) – La Doloise

Bien que menacé de vacances, les locataires restaient très attachés à ce patrimoine. Afin de le préserver, le parc a bénéficié d’une opération de réhabilitation lourde en site occupé compatible « Facteur 4 » avec une requalification des espaces extérieurs et une adaptation au handicap vieillesse. Un réseau de traitement d’air double flux extramuros a été installé en complément d’une isolation TIE renforcée. Et pour aller plus loin dans la démarche, la Doloise a accompagné ses locataires en amont et en aval du chantier afin de les sensibiliser aux principes du Développement Durable.

Focus

Localisation : Jura (49)

Surface habitable : 1998m2

R+4

Energie: 84 kWhep/m².an (contre 396 kWhep/m².an avant les travaux)

Ubat: > 0,656 W/m².K (gain de 46%)

Cep: > 80, 9 kWhep/m2.an (gain de 35%)

(1) Jury constitué de représentants de l’USH, des fédérations du mouvement HLM, de représentants de GrDF et de professionnels du secteur de la construction.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X