Energie

Premiers effets positifs du dispositif des CEE précarité énergétique

Mots clés :

Politique énergétique

Effectif depuis le 1er janvier, le décret qui renforce la lutte contre la précarité énergétique dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), porte déjà ses fruits. Selon GEO PLC, structure collective, cette mesure permet d’augmenter de 100% le financement des opérations.

Issu de la loi sur la transition énergétique, le décret qui précise les modalités de la nouvelle obligation « précarité énergétique » du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) aux fournisseurs d’énergie, a été publié le 31 décembre pour une application dès le 1er janvier 2016.

Selon le texte, le volume de l’obligation réalisée par les vendeurs d’énergie est de 150 TWhc (qui s’ajoutent aux 700 TWhc définis pour la troisième période 2015-2017 des CEE), ce qui représenterait, selon le ministère de l’Ecologie, un financement jusqu’à 900 millions d’euros sur deux ans. L’objectif est d’augmenter à plus de 30% les CEE délivrés au profit des ménages en situation de précarité énergétique. Un pas en avant au regard des 3% ou 15% de CEE selon que les chiffres proviennent de la Fondation Abbé Pierre ou de la DGEC délivrés lors de la 2e période (2011-2013).

Les premiers résultats semblent plutôt encourageants, selon la structure collective GEO PLC. « Depuis le 1er janvier, nous avons pu verser aux ménages concernés un financement deux fois plus élevé qu’avant la loi transition énergétique », explique Christophe Février, son président. « Pour les ménages les plus exposés à la précarité énergétique, la somme peut être jusqu’à 5 fois supérieure à ce qui existait avant ».

 

150 000 travaux d’économies d’énergie d’ici 2020

 

Des économies d’énergie qui se transforment directement en pouvoir d’achat pour les ménages. C’est le cas notamment à travers le programme Prime énergie, qui accompagne financièrement les clients de Leroy Merlin dans leurs projets de rénovation énergétique, lesquels bénéficient de cette prime sous forme de déduction directe lors de leur passage en caisse.
« Avec la loi Royal, un rouleau d’isolant chez Leroy Merlin est désormais 100% remboursé pour les ménages concernés », explique Fatima M’Naine, responsable du programme Prime énergie-Leroy Merlin. Offre globale d’accompagnement aux travaux de rénovation énergétique, ce dispositif a été créé et lancée par GEO PLC en 2010 avec l’enseigne. Il a déjà permis de financer plus de 50 000 travaux d’économies d’énergie. Grâce à leurs engagements pour lutter contre la précarité énergétique, ils ambitionnent de tripler ce chiffre d’ici à 2020.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X