Immobilier

Premières pousses dans l’îlot Bois de Strasbourg

Mots clés : Bois - Immeuble de grande hauteur - Sécurite des ouvrages

Les travaux de l’opération Sensations, premier immeuble de grande hauteur 100 % bois, innovant et bas carbone ont démarré dans la capitale alsacienne.

C’est à l’est de Strasbourg, dans le quartier des Deux-Rives en pleine transformation urbaine, que le projet Sensations, développé par Bouygues Immobilier, doit voir le jour en 2019.

Construction bois de grande hauteur pensée par Koz Architectes et ASP Architecture, Sensations est un projet exemplaire de l’Îlot Bois, démonstrateur en matière de matériaux biosourcés et inscrit dans la démarche Ecocité « Strasbourg Métropole Deux Rives ». Le projet se compose de 146 logements répartis sur trois bâtiments, deux en R+8 et un en R+11. Reposant sur un socle commun en béton, Sensations sera la première tour de logement grande hauteur présentant des planchers, des façades ainsi que des noyaux d’ascenseur et d’escaliers 100% bois.

La structure bois fabriquée en panneaux lamellés croisés permet à Sensations d’atteindre un niveau énergétique passif. Ainsi, les besoins en chauffage n’excèderont pas 15kWh/m² habitable/an. Une réflexion a été menée pour améliorer la qualité de l’air intérieur des appartements, en s’attachant à utiliser des matériaux à faible émission de polluants : les faux plafonds éliminent 80 % des principaux COV (Composés Organiques Volatiles), les peintures murales sont classées A+ à faible émission de solvants et les revêtements de sols se composent de matériaux majoritairement naturels et recyclables.

Un confort thermique économique est également proposé aux futurs habitants avec l’utilisation d’un plancher réversible, permettant de couvrir les besoins de chauffage en hiver et d’assurer le rafraîchissement en période estivale. En hiver, une pompe à chaleur capte l’énergie naturelle de la nappe rhénane et la restitue par la chape chauffante au sol et pour le pré-chauffage de l’eau chaude sanitaire. En été, le système de rafraîchissement de type « Natural Cooling » permet au sol de transmettre sa fraîcheur et d’adoucir la température de l’air. Les consommations énergétiques des futurs occupants sont alors réduites par rapport à un système de climatisation classique.

Au-delà de ces éléments qui permettent de respecter une stratégie bas carbone, cette opération présente également l’avantage « de mobiliser des savoir-faire anciens et offre à travers ses multiples enjeux des perspectives nouvelles à une filière économique forêt-bois« , a souligné le maire de Strasbourg, Roland Ries.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    En cas d’incendie, comme tout immeuble, çà brule. Il est prévu que les pompiers interviennent pour éteindre l’incendie. Comme tout immeuble.
    Signaler un abus
  • - Le

    Incendie ?

    Et en cas d’incendie ? Qu’est-il prévu ?
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X