Logement

Première prise de participation de Kaufman & Broad dans une start-up

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Lieux de travail

Le promoteur immobilier possède 17% du capital d’Urbismart, une start-up spécialisée dans l’optimisation des flux logistiques en milieu urbain. Une première pour Kaufman & Broad qui n’avait jusqu’ici jamais pris de parts au capital d’une start-up.

Alors que certains promoteurs comme Nexity, Bouygues Immobilier ou encore Icade tissent depuis quelques temps des liens étroits avec les start-up, Kaufman & Broad vient seulement de se lancer dans le bain. L‘entreprise, située à la sixième position du classement des promoteurs du Moniteur, possède 17% du capital d’Urbismart, aux côtés de la foncière Affine (17%) et des quatre fondateurs (66% restants). C’est la première fois que l’entreprise entre au capital d’une start-up.

 

Un camion, une rue

 

Urbismart entend « optimiser le dernier kilomètre de livraison » en réorganisant les flux logistiques urbains « sur le principe « d’un camion, une rue » pour tout type de livraison, explique Jean-Pierre Rival, co-fondateur. Un même camion pourra transporter les colis à livrer aux internautes et à des boutiques différentes mais situées dans la même rue. »

La mutualisation des chargeurs par les enseignes n’en est encore qu’à ses balbutiements, les marques ayant plutôt tendance à individualiser leurs flux logistiques. « La logistique reste perçue comme un mal nécessaire pour les enseignes, qui ne réfléchissent qu’en terme de coût, poursuit Jean-Pierre Rival. Avec notre solution, nous estimons pouvoir réduire la facture globale de 10%. » Aujourd’hui, le service proposé par la start-up est en test à Bordeaux. Il se développera sur le territoire « en fonction des enseignes qui opteront pour notre solution ».

 

« Mieux vendre nos logements »

 

Si Kauffman & Broad investi dans cette start-up, « c’est pour mieux vendre nos logements, indique Nordine Hachemi, PDG de l’entreprise de promotion immobilière. Hier, les collectivités locales attendaient que nous construisions des immeubles, aujourd’hui elles souhaitent être accompagnées dans l’aménagement de leurs quartiers. Avec Urbismart, nos logements seront situés dans des  quartiers « responsables » où il y aura moins de bruit, moins d’embouteillages… »

Par ailleurs, Jean-Pierre Rival est l’un des dirigeants de Concerto European Developer, spécialiste dans la conception et la maîtrise d’ouvrage déléguée d’opérations de construction et d’aménagement de plates-formes logistiques et d’entrepôts. Or, cette entreprise est une filiale de Kauffman & Broad depuis le 6 janvier 2015 et appartenait auparavant à Affine. Aujourd’hui, Affine est un « partenaire minoritaire dans le cadre des projets développés jusqu’en 2018 ». De là à ce que Concerto propose également une solution de mutualisation des transporteurs pour optimiser les flux des plateformes logistiques fraîchement construites, il n’y a qu’un pas. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X