Aménagement

Première phase du désensablement du Mont-Saint-Michel (portfolio)

Retour en images sur la construction du barrage du Couesnon (Manche) qui est achevée pour l’essentiel, mardi 26 août avec la pose de la huitième et dernière vanne. La livraison de cet ouvrage est une étape clé dans les travaux devant rétablir en 2015 l’insularité du Mont-Saint-Michel.

Voir les grandes étapes du chantier du barrage en images

Les premiers essais sont prévus pour l’automne, et la mise en service totale du barrage pour le printemps 2009.
En retenant l’eau de la marée haute pour la libérer d’un seul coup à marée basse, le barrage doit contribuer à chasser les sédiments qui ont ensablé le Mont au gré des années. Pour accroître cet effet de chasse-d’eau, l’étape suivante consistera, d’ici à 2013, à retirer 2 millions de m3 de sédiments en amont du barrage pour augmenter le volume du Couesnon.
L’objectif est que la rivière vienne enlacer le Mont qu’elle contourne pour l’instant uniquement par l’Ouest. Pour permettre le passage de l’eau des deux côtés du rocher, la digue reliant actuellement le Mont à la terre ferme sera remplacée par une passerelle, et de nouveaux parkings doivent voir le jour d’ici à 2015.
Le coût total du projet est évalué à 204 millions d’euros dont 164 financés par l’Etat et les collectivités. Le barrage a coûté une trentaine de millions d’euros.

Focus

Les acteurs du chantier
Maîtrise d’ouvrage : Syndicat mixte Baie du Mont-St-Michel.
Maîtrise d’œuvre : groupement BRL Ingénierie (mandataire)/Luc Weizmann Architecte/Spretec Ingénierie/Antea.
Entreprises : pour le génie civil, groupement Quille (mandataire), Mastellotto ; pour les équipements/superstructures, groupement CM Paimboeuf (mandataire), Joseph Paris, Baudin-Châteauneuf.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X