Economie

Première conférence sur l’investissement public en Rhône-Alpes

Mots clés : Entreprise du BTP - Etat et collectivités locales

Services de l’Etat, collectivités territoriales et fédérations professionnelles du BTP étaient réunis, vendredi 5 juin, autour du préfet Michel Delpuech et de Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional Rhône-Alpes, pour tenter de relancer l’investissement public

Informer et convaincre. C’est dans cet esprit que s’est tenue la première conférence régionale sur l’investissement public qui a réuni, vendredi 5 juin, les représentants des services de l’Etat, des collectivités locales et des fédérations professionnelles du bâtiment et des travaux publics. Enjeu: favoriser la relance de l’investissement public. «Beaucoup de dispositifs et de financements sont disponibles mais ne sont pas suffisamment utilisés, a souligné Michel Delpuech, préfet de la région Rhône-Alpes. Les besoins sont là, les financements également. Un effort reste à faire pour que les décisions se mettent en œuvre».

Cette réunion, qui sera déclinée département par département, a été l’occasion de balayer l’ensemble des dispositifs du crédit d’impôt compétitivité emploi, aux aides de l’Ademe en passant par le fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA). Et à ce sujet, Patrick François, directeur régional de la Caisse de Dépôts, a annoncé l’avance à taux zéro pour les collectivités locales. Sans attendre la libération du FCTVA pour relancer l’investissement, la Caisse des Dépôts avancera les fonds aux collectivités qui en feront la demande. Une première période sera ouverte du 15 juin au 31 juillet et une seconde du 31 juillet au 15 octobre. Les collectivités devront simplement renseigner un formulaire en ligne.

D’autres mesures devraient mises en place comme la création d’un observatoire de la commande publique à l’échelle régionale, d’un inventaire du patrimoine des infrastructures ainsi que la mise en place d’une ingénierie financière pour la rénovation énergétique de l’habitat. «Le véritable sujet reste de convaincre les propriétaires de réaliser des travaux», a souligné le préfet de région. Aussi, beaucoup attendent l’adoption de la loi relative à la transition énergétique pour que se mette en place un système de tiers financeur qui pourra apporter le pré-financement nécessaire au déclenchement de travaux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X